Les Jeux Vidéo : Une Addiction Bientôt Reconnue Par L'oms ?

Les jeux vidéo : une addiction bientôt reconnue par l'OMS ?

Le jeu vidéo, qui est l'un des loisirs préférés des adolescents et jeunes adultes, peut entraîner chez certains joueurs une forme de dépendance. Selon Psychology Today, l'Organisation mondiale de la santé pourrait bientôt reconnaître l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie. Nous vous proposons de faire le point sur les symptômes de cette addiction et les moyens de la prévenir.

De quoi s'agit-il ?

Psychology Today a annoncé que l'Organisation mondiale de la santé pourrait reconnaître dès juin 2018 l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie

Les troubles du comportement provoqués par le jeu vidéo (ou gaming disorder) seraient classés dans la catégorie "Troubles liés aux comportements addictifs avec plusieurs caractéristiques de la dépendance".

Cette forme de dépendance bénéficierait ainsi d'un encadrement médical, de la même manière que la toxicomanie par exemple.

La Fédération des éditeurs de jeux vidéos conteste cette décision de l'OMS en s'appuyant sur un article paru en mars 2018 dans la revue scientifique Journal of Behavioral Addictions.

Dans cet article intitulé "Une base scientifique faible pour le trouble du jeu vidéo : restons du côté de la prudence", 36 chercheurs remettent en cause la décision de l'OMS.

Quels sont les symptômes ?

L'addiction aux jeux vidéo, qui ne touche qu'une minorité de joueurs, se manifeste dans les cas extrêmes par certains comportements :

=> une perte de contrôle face au jeu (notamment une incapacité à contrôler et à réduire son temps de jeu)
=> une priorité donnée au jeu par rapport aux autres centres d'intérêt et aux activités quotidiennes (travail scolaire ou professionnel, sommeil ou alimentation)
=> un isolement du joueur qui privilégie le jeu plutôt que les relations sociales, amicales et familiales
=> une poursuite du jeu ou une escalade malgré les conséquences négatives que ce comportement peut engendrer
=> une souffrance psychique associée à la dépendance : tristesse, anxiété ou agressivité

Le jeu vidéo peut être addictif, qu'il soit sur console ou mobile, hors ligne ou en ligne comme les MMORPG (Massevely Multiplayer Online Role Playing Game ou Jeux de rôle massivement multi-joueurs).

Comme toutes les autres addictions, cette dépendance au jeu a des conséquences néfastes sur le plan personnel, familial, social, éducatif, professionnel… de manière continue, épisodique ou récurrente.

Heureusement, la véritable "addiction" aux jeux vidéo ne concerne qu'une faible proportion de joueurs : environ 8,5 % des jeunes de 8 à 18 ans selon des études menées aux Etats-Unis et en Espagne, respectivement en 2009 et 2002.

Comment prévenir ce problème ?

L'Institut fédératif des addictions comportementales ou Ifac (lien en bas de page) a mis au point un guide du jeu vidéo pour informer les parents sur le bon usage des jeux vidéo à la maison.

Voici un petit résumé des solutions préconisées par l'Ifac :

=> Installer l'ordinateur familial ou la console de jeu dans un lieu de passage pour avoir un contrôle sur les activités de vos enfants.

=> Fixer un temps de jeu à ne pas dépasser selon l'âge de l'enfant et les circonstances (semaine scolaire ou week-end). Vous pouvez aussi responsabiliser l'enfant avec un compteur d'heures qu'il doit lui même gérer sur une semaine.

=> Toujours se reporter à la norme PEGI au moment de l'achat pour évaluer le contenu du jeu vidéo et savoir s'il est adapté à l'âge de l'enfant.

=> Installer un logiciel de contrôle parental (fourni par votre fournisseur d'accès Internet ou à télécharger sur votre ordinateur). Les consoles de dernière génération (Wii, PS3 et Xbox 360) disposent d'un système de contrôle parental qui empêche la lecture de jeux "déconseillés" en-dessous d'un certain âge.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.ifac-addictions.fr/accro-au-jeu-video.html

Tag : jeux vidéo, jeux vidéo addiction, addiction aux jeux vidéo, addiction jeu video, addiction jeux video, addiction jeux video traitement, addiction jeux video chiffres, addiction jeux video solutions



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis