Les épreuves De Voile Aux J.o.

Les épreuves de voile aux J.O.

Les premières épreuves de voile aux J.O. ont été organisées dans le cadre de l'Exposition Universelle de 1900 à Paris. Depuis, différentes classes de bateaux ont participé aux régates des Jeux olympiques d’été, qu’il s’agisse d’épreuves féminines, masculines ou mixtes. Voici une présentation des différentes classes de bateaux en compétition aux J.O. de Pékin, en particulier le Finn et le 470, deux épreuves où les Français ont brillé.

Les différentes classes de bateaux

Depuis l’apparition des épreuves de voile aux J.O. en 1900, la formule de la compétition et les classes de bateaux ont plusieurs fois évolué.
De nos jours, les bateaux en compétition sont des monotypes répartis selon des classes de poids et de jauges identiques.

Les différentes classes de bateau aux Jeux Olympique 2008 sont :
- le 470 : un dériveur en double (à deux équipiers)
- le 49er : un dériveur monotype dont l’équipage est composé d'un barreur et d'un équipier
- le Finn : un dériveur léger, pourvu d'une dérive et d'une seule grande voile enverguée sur un mât pivotant, utilisé pour la compétition en solitaire
- le Laser Radial
- le Laser Standard : le Laser un dériveur monotype solitaire (barré par une seule personne)
- le Star : un voilier de régate gréé en sloop (quillard à deux équipiers) présent aux J.O. depuis 1932
- le Tornado : le seul catamaran olympique apparu aux Jeux Olympiques de Montréal en 1976
- le Yngling : un quillard de sport à 3 équipiers devenu série olympique féminine à trois équipières à Athènes en 2004
- la RS:X : une planche à voile qui fait partie des épreuves olympiques depuis les J.O. de Pékin 2008

Qu'est-ce qu'un 470 ?

Le "470", aussi appelé "quat' sept", fait partie de la famille des dériveurs (petits bateaux sans quille mais munis d'une dérive).

C’est un dériveur en double (à deux équipiers) qui a été dessiné en 1962 par l'architecte français André Cornu.
Le premier exemplaire du 470 a été construit en 1963 ; ce bateau a connu depuis de nombreuses évolutions.

Il fait partie des épreuves de voile aux J.O depuis 1976 pour les épreuves masculines et depuis 1988 pour les épreuves féminines.

Qu'est-ce qu'un Finn ?

Un Finn est un dériveur léger, pourvu d'une dérive et d'une seule grande voile enverguée sur un mât pivotant.
Il a été conçu en Suède en 1949 par le régatier et Architecte naval Rickard Sarby.

Alors que de nouveaux matériaux comme la fibre de carbone et le kevlar ont fait leur apparition pour la construction des mats et des voiles, les formes de carène n'ont pas évolué depuis l'origine.

Ce bateau, qui se barre en solitaire, fait partie des épreuves de voile aux J.O depuis les Jeux Olympiques d'Helsinki en 1952.
Les compétiteurs aux Jeux olympiques sont autorisés à utiliser leur propre bateau depuis 2000.

La voile aux J.O. de Pékin

Les épreuves de voile aux Jeux olympiques de Beijing (Pékin) se déroulent du 9 au 23 août 2008.
Les Français ont d’ores et déjà brillé sur le plan d'eau de Qingdao dans la province orientale du Shandong avec la médaille de bronze remportée en Finn le 17 août par Guillaume Florent.

Le lendemain, Nicolas Charbonnier et Olivier Bausset ont apporté à la France sa deuxième médaille en voile (et la 26ème des Jeux) en décrochant la médaille de bronze en 470.
A noter : il s’agit de la Première médaille française dans cette discipline depuis l’or de Péponnet et Pillot aux J.O. de Séoul en 1988.

Le Français Julien Bontemps a également décroché la médaille d'argent en planche à voile (R:SX).

Plus d'information :

Tag : voile aux J.O., voile, épreuves de voile, classes de bateau J.O., finn, 470

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis