Conduire à L'étranger : Guide Pratique

Conduire à l'étranger : guide pratique

Si vous partez en vacances à l’étranger avec votre voiture, sachez que vous devrez respecter la législation du pays, y compris son Code de la route. Voici quelques conseils pratiques pour préparer votre séjour et pouvoir conduire à l'étranger en toute tranquillité.

A chaque pays son Code de la route

Chaque pays a son propre Code de la route et celui-ci s’applique à toutes les personnes circulant sur son territoire, quelle que soit leur nationalité. Cela signifie que les touristes sont passibles des mêmes amendes que les ressortissants du pays.

Si vous projetez de conduire à l'étranger, vous devez donc vous renseigner avant votre départ sur la législation spécifique du ou des pays traversés.

Le cas échéant, vous devrez par exemple acquérir les équipements de sécurité obligatoires dans le pays (gilet rétroréfléchissant, triangle de présignalisation, trousse de secours et même extincteur d’incendie en Belgique).

Petit tour d'Europe des particularités routières

Conduire à l'étranger réserve parfois des surprises, y compris chez nos voisins européens !

Au Royaume-Uni, vous devrez bien sûr rouler à gauche. Sachez également qu’il n’y a aucun principe général de priorité et qu’il faut s’en tenir à la signalisation.
Pour circuler dans le centre de Londres en semaine, il faut aussi payer une taxe d’environ 10£ par jour, soit un peu plus de 12€.

En Italie, il y a des zones à trafic limité dans les centres historiques des grandes villes touristiques. Seuls les riverains et les organismes publics ont le droit d’y circuler. Ouvrez l’œil pour ne pas rouler dans ce périmètre interdit : vous risqueriez de récupérer votre voiture à la fourrière !

En Belgique, il est interdit, au point mort, de faire des accélérations répétées du moteur. Il faut également s’équiper d'un extincteur d’incendie à bord de son véhicule.

En Pologne, Norvège et Suède, le taux d’alcoolémie autorisé est de 0,2g/litre (contre 0,5g/litre en France). La République Tchèque, la Hongie, la Slovaquie et la Roumanie imposent même un taux zéro.

Alors que la vitesse est limitée à 130 km/h sur les autoroutes de France et d’Italie, la limite est fixée à 120 km/h en Belgique, au Portugal, en Espagne, en Suisse et aux Pays-Bas. Levez le pied !

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site http://www.europe-consommateurs.eu/fr/vos-droits/vehicules/conduire-dans-l-ue/ ou celui de l’association Prévention routière (lien ci-dessous).

Où se renseigner ?

Avant de partir en vacances en voiture, mieux vaut donc se renseigner sur les obligations à respecter quand on souhaite conduire à l'étranger.

Vous pouvez notamment consulter le site de l'ambassade de France du pays concerné ou celui de l’office de tourisme. Les guides de voyage sont également une bonne source d’informations.

Bon à savoir : votre permis de conduire valable en France l’est aussi dans tous les pays de l'Union européenne ; si vous commettez une infraction à l’étranger, vous serez bien sûr sanctionné mais vous ne perdrez pas de point sur votre permis car il n’y a pas d’harmonisation de ce système au niveau européen.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-conseils/Toutes-les-fiches-conseils/Pratique/Voyager-en-Europe

Tag : conduire à l'étranger, conduite à l'étranger, permis de conduire à l'étranger, code la route à l'étranger, en voiture à l'étranger, équipements voiture obligatoires à l'étranger , Belgique, France, extincteur, Italie, Portugal, Espagne, Suisse, Pays-Bas, Prévention routière, obligations, Office de tourisme, guides de voyage, permis de conduire, Union européenne, Roumanie, Slovaquie, Europe, Royaume-Uni, signalisation, Londres, droit, Pologne, Norvège, Suède, alcoolémie, La République, infraction,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis