Produits De Beauté : Le Boom Du Bio En France

Produits de beauté : le boom du bio en France

Les Françaises seraient-elles soucieuses des allergènes et autres perturbateurs endocriniens présents dans leurs produits de beauté ? Une enquête Ifop parue il y a quelques jours et réalisée pour le compte de Nuoobox.com, site spécialisé dans la vente de produits cosmétiques bio ou naturels sur Internet, confirme en effet l'engouement croissant des femmes pour la beauté naturelle et les cosmétiques bio. Cette étude permet de prendre la mesure du boom de la beauté bio en France.

Un engouement pour le bio

L'étude réalisée par l'Ifop pour Nuoobox.com et publiée le 2 octobre 2018 confirme l'engouement des Françaises pour les produits d'hygiène et de beauté bio ou naturels.

Selon cette enquête menée auprès d'un échantillon de 1047 femmes, représentatif de la population féminine âgée de 18 ans et plus :

=> 72% des femmes interrogées ont déjà utilisé un cosmétique bio, soit près de trois quarts d'entre elles

=> près de six Françaises sur dix en ont acheté au moins un l'an dernier, soit une proportion qui a presque doublé en huit ans, passant de 33% en 2010 à 58% cette année.

Ces chiffres témoignent d'une "banalisation" du bio dans la routine beauté des femmes et de l'intérêt des Françaises pour le naturel et les produits plus respectueux de la peau.

Désormais, le recours aux cosmétiques bio n'est plus l'apanage d'une minorité de consommatrices aisées, engagées ou particulièrement renseignées sur les méfaits que peuvent avoir certains produits sur la santé.

Sensibles à cette tendance, certains géants français de la beauté lancent d'ailleurs cet automne des gammes de produits bio comme "La Provençale" par l'Oréal le 4 octobre et Garnier Bio le 8 novembre.

La tendance est globale

Le boom de la beauté bio en France s'inscrit dans un mouvement de fond qui dépasse largement l'univers de la beauté, de l'hygiène et des soins.

En effet, cette tendance de consommation concerne aussi l'alimentation et d'autres produits bio non alimentaires.

Les produits labellisés non alimentaires les plus achetés par la gent féminine sont les cosmétiques (58%), devant les produits d'entretien ménager (54%), les produits de jardinage (36%) et les textiles (28%).

En matière de cosmétiques bio ou naturels, les femmes privilégient les soins pour le corps (58%), les soins pour le visage (57%), les produits d'hygiène pour le visage (57%) et les produits pour les cheveux (55%).

D'autres produits en revanche, comme les parfums (30%) et les produits de protection solaire (35%) ne sont pas encore très prisés en bio.

Le bio n'est pas à la portée de toutes les bourses

Malgré une indéniable démocratisation des produits bio, le profil des consommatrices se distingue toujours par un niveau économique supérieur à la moyenne.

Les femmes cadres sont par exemple nettement plus nombreuses (69%) que les ouvrières (43%) à avoir acheté des cosmétiques bio l'an passé.

Le bio n'est pas encore à la portée de toutes les bourses etle prix reste le principal frein à l'utilisation de produits cosmétiques bio ou naturels.

Leur consommation est aussi freinée par un manque de confiance vis-à-vis de leur naturalité réelle (40%).

Cette méfiance est d'ailleurs entretenue par le flou et le nombre important d'appellations et de labels. Certaines, apportant parfois de faibles garanties sont davantage vues comme du simple marketing.

Enfin, cette enquête Ifop révèle un manque de confiance sur leur efficacité réelle, la naturalité n'étant pas toujours perçue comme un gage d'efficacité dans la culture occidentale, contrairement à ce qu'on peut observer en Asie par exemple.

Bon à savoir

Si vous hésitez encore dans le choix de vos produits de beauté et que vous redoutez la présence de perturbateurs endocriniens ou d'allergènes, sachez qu'une nouvelle application appelée QuelCosmetic vient d'être lancée par Que Choisir.

Cette appli analyse la composition chimique de vos cosmétiques et vous aide à être belle tout en préservant la planète et votre santé.

Elle utilise en effet des pictogrammes de couleur, le vert représentant l'absence de nocivité, le jaune la présence d'un risque limité, le orange, celle d'un risque moyen, et le rouge celle d'un risque significatif pour les femmes enceintes, les bébés, les enfants et adolescents ou les adultes.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.nuoobox.com/blog/324-cosmetiques-le-boom-du-bio

Tag : produits de beauté bio, cosmétiques bio, cosmétiques bio en france, boom du bio en france, beauté bio, tendance beauté bio, enquete beauté bio, sondage beauté bio, étude ifop beauté bio



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis