Le Monoï De Tahiti : Une Huile De Soin Traditionnelle

Le monoï de Tahiti : une huile de soin traditionnelle

Le monoï, dont le nom signifie "huile parfumée" ou "huile sacrée" en tahitien, est un produit de beauté traditionnel des îles polynésiennes. Le monoï de Tahiti bénéficie d’une appellation d'origine contrôlée qui garantit sa composition.

Présentation

Le monoï est une huile de soin typique de la Polynésie française : elle est obtenue par macération de fleurs de Tiare dans de l'huile raffinée de coprah.

A noter : le monoï de Tahiti est une appellation d'origine contrôlée ou AOC ; le logo représentant une fleur de Tiare blanche avec la mention "Monoï de Tahiti appellation d'origine" vous garantit que les fleurs de tiare et les noix de coco proviennent de Polynésie française et que le produit a été fabriqué sur place conformément aux usages locaux.

Le monoï AOC contient au moins 90% de macérât de fleurs. L’ajout de conservateurs, colorants, Antioxydants et filtres ultraviolets est également autorisé.

La fabrication du monoï

Le monoï de Tahiti est fabriqué à partir de deux ingrédients principaux :
- l'huile de coprah raffinée obtenue par pression de l'amande séchée extraite des noix de coco du cocotier (Cocos nucifera)
- les fleurs de Tiare tahiti (Gardenia Tahitensis) cueillies au stade de bouton.

La fleur de Tiare, emblème de Tahiti, vient d’un arbuste qui pousse en Polynésie.
Elle est aussi la plante la plus utilisée dans la pharmacopée traditionnelle de Polynésie, notamment pour le traitement de la Migraine et de certains eczémas.

Les fleurs de Tiare tahiti sont utilisées au plus tard le lendemain de leur récolte. Elle sont mises à macérer pendant au moins 10 jours, à raison 10 fleurs minimum par litre d'huile de coprah.

Les utilisations du monoï

Le monoï de Tahiti peut être utilisé comme huile de Massage ou en application sur les cheveux ou le corps.

Une application quotidienne sur peau humide assure une très bonne hydratation de l’épiderme et laisse la peau satinée après la douche.
On peut aussi en verser quelques gouttes dans le bain, pour assouplir la peau et limiter l'effet desséchant du chlore et du calcaire.

Appliqué sur cheveux humides, le monoï permet de "réparer" les cheveux desséchés et abîmés. Il est également possible de s'en enduire les cheveux et de le laisser poser toute la nuit, avant de laver les cheveux avec un shampooing doux

A noter : le monoï ne protège pas contre les rayons ultraviolets UVA et UVB. Il ne doit donc pas être utilisé au soleil sur les cheveux ou sur la peau non bronzée.

Le monoï se solidifie à une température inférieure à 24°C mais cela n’altère pas sa qualité. Si le produit est figé, il suffit de réchauffer la bouteille en la passant sous l'eau chaude pour que le monoï redevienne liquide.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.monoi-institut.org/

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis