Bourjois : Histoire D'une Marque à Succès

Bourjois : histoire d'une marque à succès

Depuis 1863, la marque de cosmétiques Bourjois fonde son succès sur des produits de maquillage colorés et innovants. Nous vous proposons de retracer l’histoire de cette marque, symbole du romantisme et du glamour... à la française !

La naissance de Bourjois

Bourjois est l’un des plus anciens fabricants français de cosmétiques. Cette marque est née en 1863 sur les Grands Boulevards Parisiens, dans le quartier des théâtres.

Son fondateur, Joseph-Albert Ponsin, confectionne à l’origine des fards et produits de maquillage pour les acteurs et les actrices. Ses premières créations sont des sticks de fards gras aux teintes très variées et aux noms insolites : Jaloux, Amoureux, Roméo… Il dépose également le brevet du Blanc de Perles, un fond de teint destiné à blanchir la peau.

Malgré le succès de ses produits, il cède sa petite entreprise à Alexandre-Napoléon Bourjois en 1868 : la société A. Bourjois & Cie est née !

De la scène à la ville

Bourjois, "fournisseur officiel des théâtres impériaux", compte au nombre de ses clientes la célèbre Sarah Bernard… Peu à peu, les produits de la marque passent de la scène à la ville et gagnent de nouvelles clientes.

La Poudre de Riz Java, destinée à blanchir le teint rencontre, à partir de 1879, un grand succès auprès des parisiennes puis dans le monde entier. En 1897, deux millions de boîtes sont vendues dans 120 pays !

En 1891, le catalogue de la marque propose plus de 700 références : savons, poudre de riz, brillantine, fards, tablettes indiennes (les ancêtres du mascara …) ou encore lotion pour les cheveux.

Les fards Bourjois

Véritables icônes de la marque, les fards à joues Bourjois figurent aujourd’hui encore en tête des ventes. Plus de 6 millions d’exemplaires en sont vendus chaque année dans le monde, dans leur célèbre petite boîte ronde !

Ce blush doit son succès à un procédé de fabrication spécifique. En 1881, Alexandre-Napoléon Bourjois invente les premiers fards séchés, mélanges de poudre et d'eau, mis en forme dans des moules bombés, puis séchés sur plaque. Cette poudre aérienne détrône immédiatement les fards gras de l’époque !

Depuis, le succès de ces fards ne s’est jamais démenti et certaines références comme "Cendre de Rose" figurent au catalogue depuis 1910. La petite boîte ronde a évolué, passant du carton au plastique et de la houppette au pinceau, mais les femmes lui sont restées fidèles.
Bourjois édite même des séries vintage et des versions illustrées en édition limitée pour les collectionneuses.

Une marque à l'avant-garde

Dans les années 1920, Bourjois devient parfumeur, en créant "Mon Parfum" en 1924, puis "Soir de paris" en 1928. En 1924, la famille Wertheimer (qui a racheté la société) s'associe à Coco Chanel pour créer la société de parfums Chanel.

Au cours des décennies suivantes, la marque accompagne les femmes dans leur émancipation.
A partir des années 1950, elle élargit sa clientèle aux jeunes filles en proposant du mascara waterproof, des ombres à paupières Jolicils ou encore Rouge Fidèle, le premier rouge à lèvres à allier brillance et longue tenue...

Au début des années 1980, les Fards Pastel Paupières viennent compléter les fameux Fards Pastel Joues. En 1990, Bourjois entre dans la grande distribution puis ajoute à ses produits de maquillage et de parfum une ligne de produits de toilette : Grains de Beauté.

Aujourd’hui, les produits de maquillage se déclinent en plus de 400 teintes, dont 100 sont renouvelées chaque année. Les fards Bourjois n’ont pas fini de nous faire monter le rose aux joues !

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.bourjois.fr/

Tag : Bourjois, maquillage Bourjois, marque Bourjois, histoire Bourjois, fard Bourjois, blush Bourjois, parfum Bourjois, Chanel , fards, maquillage, 1924, mascara, cosmétiques, Chanel, parfumeur, années 1920, avant-garde, vintage, 1928, famille Wertheimer, Coco, parfums, parfum, grande distribution, 1990, années 1980, rouge à lèvres, paupières, waterproof, années 1950, plastique, carton, 1910, française, français, boulevards parisiens, Roméo, brevet, peau, 1868, Sarah Bernard, java, 1879, 1897, Riz, brillantine, icônes, Eau, moules, cendre, Romantisme,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis