Photos HDR
 

Découvrir Le Tantrisme

Le tantrisme est une doctrine philosophique et métaphysique complexe que les Occidentaux réduisent à tort à de simples pratiques sexuelles. Ce courant religieux, né en Inde au VI ème siècle de notre ère, considère la sexualité comme l’un des moyens d’atteindre l’éveil.

Les origines du tantrisme

Le tantrisme est un courant religieux né en Inde aux environs de l'an 500, qui s’est ensuite développé sous des formes particulières dans le bouddhisme mahâyâna et le bouddhisme tibétain.

Cette doctrine est présentée dans des textes sacrés appelés tantra (un mot sanscrit qui désigne la "trame" d'un tissu, mais peut aussi signifier "méthode" ou " doctrine").
Il s’agit de recueils de spéculations, de croyances, de symboles ésotériques et de pratiques magiques qui ont été rédigés en Inde à partir du VII ème siècle, peut-être à partir d’une tradition orale bien antérieure à cette date.

Qu’est-ce que le tantrisme ?

Le tantrisme est une doctrine philosophique et une quête métaphysique dont le but est d’atteindre l’état d’harmonie et d’éveil.
Cette doctrine, qui reprend certaines pratiques spirituelles védiques et brahmaniques destinées à la recherche du "Soi", considère que les deux principes masculin et féminin symbolisés par le couple Shiva et Shakti sont à la base de l'univers.

En fait, les subtilités du Tantrisme originel sont très éloignées des préoccupations et des pratiques modernes, et souvent difficiles à saisir pour un esprit occidental.
Cette doctrine comprenait notamment des rites ésotériques porteurs de fortes connotations magiques et symboliques.

Les différentes écoles

Dès les origines de cette doctrine, différentes écoles tantriques sont apparues : le tantrisme dit de "la main droite" accordait une grande importance à l'énergie féminine et transcendait l'union sexuelle, tandis que celui dit de "la main gauche" sombrait parfois dans l'érotisme et la sorcellerie.

Quant au Tantrisme bouddhique, souvent appelé le "Troisième Véhicule", il faisait une large part à la magie et au culte féminin des Tara.
Certaines traditions bouddhiques tantriques sont encore pratiquées de nos jours au Népal, au Bhoutan ou au Tibet.

La libération de l’énergie

Le tantrisme cherche à libérer l'énergie divine (ou kundalini) qui dort en chaque être humain.
Une des étymologies possibles du mot "tantra" rapproche d’ailleurs ce mot de deux termes sanscrits : "tanoti" (expansion) et "trayati" (libération).
Le tantrisme serait donc "la science de l'expansion de la conscience et de la libération de l'énergie".

La méthode utilisée passe par le corps et les cinq sens et la sexualité est seulement l’un des moyens utilisés pour libérer l’énergie et atteindre l’éveil.
Le tantra est une des voies du Raja Yoga et le Yoga tantrique existe en Inde depuis les temps les plus reculés.

Les dérivés modernes du tantrisme

De nos jours, on qualifie souvent de "tantra" des pratiques thérapeutiques sexologiques très éloignées de l'esprit du tantrisme originel.
Le Tantrisme prend la forme d’une ritualisation de la sexualité, alors qu’il était à l’origine une forme de rituel religieux parmi d’autres.

Contrairement à une idée assez répandue, cette doctrine ne plaçait pas l’acte sexuel au premier plan mais avait plutôt pour but la découverte des sens et l’intensification du désir.
Les tantra n’ont pas de liens avec le Kama sutra (bien que ce traité consacré à la sexualité soit lui aussi originaire de l’Inde).
Ils présentent la sexualité comme une forme de méditation où chacun recherche un sentiment d’unité profonde avec lui-même et avec l’autre.

Plus d'information :

Tag : tantrisme, tantra, yoga tantrique, tantrisme bouddhique, bouddhisme

Avis

  • Enfin cela fait plaisir de lire la vérité, il n'y a pas que des perdus qui utilisent des textes sacrés a des façons commerçiales et en plus de trompé les gens de leur recherche en disant des bêtises, merci encore

    19 septembre 2010

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis