La Télémédecine : Bientôt Remboursée En France

La télémédecine : bientôt remboursée en France

C'est une petite révolution dans le monde médical en France : à partir du 15 septembre 2018, les actes de télémédecine seront remboursés par l'Assurance Maladie. Ce changement devrait donner un coup d'accélérateur à cette pratique médicale encore peu répandue dans l'Hexagone. Explications.

Une pratique médicale peu répandue

Cela fait 25 ans que la technique consistant à effectuer un examen médical par visioconférence existe. Pourtant, la télémédecine peine à se développer en France.

Jusqu'à présent, personne ou presque n'y avait recours : en 2015, seuls 257.814 actes ont été réalisés ainsi, et encore uniquement dans le cadre d'expérimentations.

La télémédecine représente seulement 0,3% des actes et consultations externes effectués par les établissements de santé en un an.

Malgré les avancées techniques de ces vingt dernières années, les patients n'y avaient pas recours principalement à cause de l'absence de prise en charge par la Sécurité sociale.

Mais cela va changer en septembre 2018. Avec l'entrée en vigueur du remboursement des actes de télémédecine, le gouvernement espère atteindre un million de téléconsultations en 2020.

Du changement à partir de septembre

Heureusement, la situation va changer à partir du 15 septembre 2018.

Suite à un accord conclu entre l'Assurance maladie et trois syndicats de médecins libéraux, les actes de télémédecine seront remboursés par la Sécurité sociale à partir de cette date.

C'est une excellente nouvelle pour de nombreux patients qui bénéficieront ainsi d'un meilleur accès aux soins.

En effet, cette pratique médicale fondée sur le recours aux nouvelles technologies, permet de :

=> simplifier la prise en charge et le suivi des patients, en particulier les 12 millions de patients atteints de pathologies chroniques et qui sont en ALD

=> améliorer la qualité de vie des patients, notamment des personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques, en facilitant leur maintien à domicile et leur autonomie

=> favoriser l'accès de tous à des soins de qualité sur l'ensemble du territoire et apporter une réponse à la désertification médicale

Le même tarif qu'une consultation classique

Après 10 ans d'expérimentations, la télémédecine va peu à peu entrer dans le quotidien des Français par le biais de téléconsultations et de téléexpertises.

Les téléconsultations seront facturées au même tarif qu'une consultation classique : 25 euros pour un généraliste et 30 euros pour un spécialiste...

Le paiement se fera par carte bancaire, mais il ne sera pas possible d'utiliser sa carte vitale.

Les patients devront donc remplir une feuille de soin et l'envoyer à leur caisse d'Assurance Maladie pour obtenir le remboursement (la prise en charge sera identique à celle d'une consultation classique à 70% par l'Assurance maladie et 30% par la complémentaire).

Les médecins pourront aussi effectuer des téléexpertises (demande d'avis entre praticiens), payées 12 ou 20 euros selon le niveau de complexité de l'acte.

Pour aider les professionnels de santé à s'équiper d'un matériel et de logiciels adaptés, assurant notamment la sécurité des données médicales lors de leur transmission, l'État a prévu une aide pouvant aller jusqu'à 525 euros par an.

Enfin, pour les patients qui n'auraient pas le matériel adéquat à la maison, de nombreuses communes françaises (notamment celles touchées par la fameuse désertification médicale) ont prévu de faire l'acquisition de cabines de télémédecine.

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.ameli.fr/assure/actualites/generalisation-de-la-telemedecine-en-france

Tag : télémédecine, télémédecine remboursée, télémédecine remboursement, consultation télémédecine, tarification télémédecine, télémédecine 2018, téléconsultation remboursement, télémédecine france



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis