Chiens : Ils Ne Sont Pas Tous égaux Face Au Froid

Chiens : ils ne sont pas tous égaux face au froid

En règle générale, les chiens ne sont pas des animaux frileux car leur température corporelle avoisine les 39°C. Cependant, quand les températures baissent, certaines races sont plus sensibles au froid et à l'humidité que d'autres... Tout dépend du poil, de la taille, de la corpulence, de l'âge et de l'état de santé de votre chien. Explications.

Qui sont les plus fragiles ?

Les chiens les plus sensibles au froid sont :

=> les races à poil ras et fin comme le lévrier
=> les petits chiens et les races naines comme le pinscher nain, le yorkshire, le chihuahua ou le bichon
=> les chiots
=> les chiens très âgés ou malades (même ceux qui appartiennent à des races réputées résistantes au froid).

Retenez que plus un chien est petit, plus il est exposé aux rigueurs de l'hiver, à la neige et à l'humidité.




Ces chiens craignent non seulement le froid, mais aussi le vent et l'humidité.

Ils sont incommodés dès que la température est inférieure à 5°C et se mettent alors à grelotter et trembler. Ils peuvent même se figer et refuser d'avancer.

S'ils vivent dans des appartements surchauffés, ils risquent même un choc thermique lors des sorties hivernales.

Pour les protéger pendant leurs promenades quotidiennes, il est conseillé de les équiper d'un imperméable doublé.

Quand il neige, vous devez en outre appliquer une épaisse couche de vaseline sur la truffe et le bout des oreilles de votre chien.

Veillez à écourter sa promenade et, dès son retour, lavez-lui les pattes et le ventre à l'eau tiède et savonneuse, avant de le rincer et de le sécher avec soin.

Qui sont les plus résistants ?

À l'inverse, les chiens les plus résistants au froid sont :
=> ceux de race nordique comme le husky ou le chow-chow
=> les chiens de montagne comme les chiens de berger ou le spitz

Naturellement dotés d'un poil dense et imperméable, ainsi que d'un sous-poil épais, ils sont les mieux armés pour faire face à l'hiver !




Paradoxalement, ce qu'ils craignent le plus en hiver, c'est la chaleur excessive de nos logements qui leur fait perdre leurs poils !

Par conséquent, il est vivement conseillé de les faire dormir dans une pièce fraîche ou dans une niche à l'extérieur, plutôt que dans les maisons.

Pendant les promendes, ils craignent le sel de déneigement (qui irrite leur peau) et la neige (qui peut occasionner la formation de glaçons entre leurs doigts).

C'est pourquoi il faut leur rincer les pattes à l'eau tiède après chaque sortie.

Et pour les autres chiens ?

En général, un chien de taille moyenne, en bonne santé et qui a l'habitude d'être dehors, n'a pas besoin d'être couvert pour sortir.

La plupart des chiens à poils denses, de taille moyenne ou grande (comme le westie ou le jack russell par exemple) ne craignent pas le froid sec, même quand les températures sont négatives.




Il faut toutefois rester vigilant quand la pluie aplatit et colle leur poil et s'accompagne d'un vent glacial.

Quand il est mouillé, le poil n'assure plus son rôle de protection et votre chien se refroidit beaucoup plus vite.

Pour protéger ces races de chiens en hiver il est recommandé de :
=> brosser leur pelage car la qualité de leur poil est leur meilleure protection contre le froid
=> ajouter de la levure de bière à leur alimentation, toujours pour qu'ils aient un beau poil
=> augmenter leur ration alimentaire de 10 à 20% s'ils dorment dehors, dans une niche abritée.

Quelles précautions en cas de grand froid ?

Lors des grands froids, certaines précautions s'imposent pour toutes les races de chiens.

Il faut notamment :
=> éviter de faire tondre votre chien
=> réduire la fréquence des bains
=> l'équiper d'un imperméable si besoin
=> limiter la durée de ses promenades (10 à 15 minutes maximum)
=> lui nettoyer les pattes et les coussinets après les sorties pour éviter les engelures et les irritations
=> lui donner une alimentation plus riche ou augmenter sa ration, s'il passe la majeure partie de son temps à l'extérieur

Si votre chien dort à l'extérieur, fournissez-lui une niche bien isolée et pas trop grande (afin de conserver la chaleur dégagée par l'animal). Veillez à ce qu'elle soit légèrement surélevée afin de ne pas être au contact de l'humidité du sol.

Assurez-vous aussi que votre chien n'avale pas de neige, car cela pourrait lui causer des troubles digestifs.

Pour conclure, retenez que toutes les races de chiens ne sont pas égales face au froid. Vous comprenez mieux à présent pourquoi votre chihuahua préfère rester bien au chaud :)




Plus d'information :

Tag : chiens, chiens et froid, chien et froid, chien en hiver, chien résistant au froid, race de chien resistant au froid, chien resistance froid, yorkshire et froid, petit chien froid, races de chiens resistant au froid



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis