Le Truvada : Premier Traitement Préventif Contre Le Sida

Le Truvada : premier traitement préventif contre le sida

Le Truvada, un traitement antirétroviral jusque-là réservé aux personnes infectées par le VIH, pourrait bientôt être commercialisé aux Etats-Unis comme traitement préventif contre le sida. Un comité d'experts a recommandé à l'Agence américaine des médicaments une mise sur le marché partielle comme traitement de prévention. Mais de nombreux opposants à ce traitement redoutent qu'il n'entraîne des comportements sexuels plus risqués.

Le Truvada : nouvel outil de prévention du Sida ?

Le Truvada, produit par le laboratoire Gilead Sciences, n’est pas un médicament nouveau contre le Sida.

Cette combinaison de deux antirétroviraux (l’emtricitabine et le ténofovir) est utilisée depuis plusieurs années dans le cadre des trithérapies, pour traiter les patients chez qui la maladie s'est déclarée.

Suite à des essais cliniques, qui ont mis en évidence une certaine efficacité préventive, un comité d'experts vient de recommander à la FDA, l'Agence américaine des médicaments, une mise sur le marché partielle comme traitement de prévention contre le virus du sida.

La FDA, l’agence du médicament, prendra sa décision le 15 juin prochain. Si elle suit les recommandations du comité d’experts, le Truvada deviendra le premier traitement préventif contre le sida.

Quelle est l'efficacité du Truvada ?

L’efficacité préventive du Truvada a été révélée par un vaste essai clinique mené de juillet 2007 à décembre 2009 dans six pays, dont le Brésil, l'Afrique du Sud et les Etats-Unis.

Cet essai a démontré que ce traitement réduit de 44% le risque d'infection chez les hommes homosexuels qui utilisaient aussi des préservatifs. Le risque d'infection a été réduit de 73% chez les couples hétérosexuels dont l'un des deux partenaires était séropositif.

Par 19 voix contre 3, le comité d’experts a donc recommandé l'usage préventif du Truvada chez les personnes les plus exposées au virus : les hommes homosexuels et les couples dont l'un des partenaires est séropositif.

Une avancée qui soulève des inquiétudes

Pour certains, la commercialisation d’un traitement préventif contre le sida est une indéniable avancée scientifique.

Pour d’autres, la mise sur le marché du Truvada pourrait avoir des conséquences négatives et ce pour plusieurs raisons :
• ce traitement, qui se présente sous forme d’un comprimé, doit être pris tous les jours pour être efficace
• il ne dispense pas les personnes séropositives d’utiliser systématiquement un préservatif mais pourrait diminuer leur vigilance en leur donnant un faux sentiment de sécurité
• le coût du traitement est estimé à 14.000 dollars par an si on respecte strictement la posologie
• on ignore encore l’impact à long terme d’une prise quotidienne de ce traitement
• il existe un risque de voir se développer une résistance au Truvada

En bref, le Truvada n’est ni un remède miracle ni la panacée. Les autres méthodes de prévention, comme l’utilisation d’un préservatif, s’imposent toujours.

Plus d'information :

Tag : Truvada, Truvada Gilead, Gilead, prévention sida, traitement sida, traitement vih, sida, vih, VIH, traitement préventif sida, traitement préventif vih, trithérapie



Avis

  • ça c'est une bonne nouvelle !!

    04 juin 2012

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis