Le Syndrome Du Canal Carpien : Présentation, Symptômes Et Traitement

Le syndrome du canal carpien : présentation, symptômes et traitement

Le syndrome du canal carpien est un problème fréquent, pour lequel un peu plus de 130.000 personnes sont opérées chaque année en France. C'est un petit nerf "coincé" au niveau du poignet qui provoque des fourmillements et de vives douleurs dans les doigts. Il est parfois nécessaire d'opérer mais pas toujours. Explications.

De quoi s'agit-il ?

Le syndrome du canal carpien est un problème causé par la compression du nerf médian (le principal nerf de la main) lors de son passage dans le canal carpien, sorte de "tunnel" situé sur la face antérieure du poignet.

Lorsque le nerf est comprimé au niveau du poignet, l'influx nerveux passe mal et des fourmillements voire des douleurs apparaissent dans les doigts.

Ce syndrome est plus fréquent chez les femmes que chez les hommes, en particulier dans deux tranches d’âge : entre 40 et 50 ans et entre 60 et 70 ans.

Quelles sont les causes ?

Parfois, il est difficile de déterminer la cause exacte de ce problème. Néanmoins, il existe des facteurs favorisant la compression du nerf médian au niveau du canal carpien :
- des facteurs hormonaux ou métaboliques : grossesse, ménopause, hypothyroïdie ou diabète
- des anomalies anatomiques : canal carpien naturellement étroit, anomalies du trajet d'artères ou de tendons, déformation ou rétrécissement post-traumatiques
- certaines maladies comme la polyarthrite rhumatoïde ou la goutte

Sachez aussi que certains mouvements ou certaines postures favorisent l'apparition du syndrome  du canal carpien en particulier les mouvements répétés (bricolage, jardinage, ménage, activité sportive...) dans un contexte professionnel ou de loisir.

Ce syndrome fait partie des troubles musculo-squelettiques et il est reconnu comme maladie professionnelle dans tous les postes comprenant des flexions et extensions répétées du poignet (travail de conditionnement et emballage par exemple).

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes concernent d'abord les trois premiers doigts de la main (pouce, index, majeur).

Les sensations ressenties peuvent être des fourmillements, des picotements, un engourdissement progressif voire une sensation de décharge électrique dans l'extrémité des trois ou quatre premiers doigts de la main (parfois ascendante vers l'avant-bras).

Ces sensations surviennent notamment la nuit et disparaissent en secouant la main ou en la laissant pendre en dehors du lit. Dans la journée, les mêmes symptômes peuvent être déclenchés par certains mouvements ou lors du maintien prolongé d'une position.

Par la suite, les douleurs peuvent s'étendre à l'intérieur de la main et être suivies d'une perte de la sensibilité. A un stade avancé, la force de préhension du pouce diminue et les objets vous tombent des mains.

A noter : il est fréquent que les deux mains soient atteintes, mais pas nécessairement en même temps. Ainsi 20% des patients déjà opérés d’un canal carpien souffrent ensuite d'une atteinte de leur autre main.

Quand faut-il consulter ?

Si les symptômes durent ou s’aggravent, il faut consulter au plus vite car il y a un risque que le nerf soit endommagé, entraînant des troubles de la sensibilité tactile et de la motricité.

Quand l'atteinte du nerf est trop importante, la récupération, même après traitement, est longue et parfois incomplète.

Pour confirmer le syndrome du canal carpien et évaluer la gravité de l'atteinte, le médecin peut vous faire passer un examen appelé électromyogramme. Il consiste à mesurer la transmission de l'influx nerveux à l'aide d'électrodes placées sur le trajet du nerf médian.

Quand faut-il opérer ?

Le syndrome du canal carpien évolue par poussées.

Pour diminuer la fréquence et l'intensité des crises on peut :
- supprimer les facteurs favorisant (gestes répétitifs, travail répété)
- porter une attelle (en partie remboursée) la nuit pour immobiliser le poignet
- faire une infiltration de corticoïdes dans le canal carpien (le soulagement n'est pas immédiat et peut n'être que temporaire)
- prendre des antalgiques comme le paracétamol.

Quand le nerf est sévèrement atteint, la chirurgie est l'ultime recours pour soulager les douleurs. L'opération consiste à libérer le nerf soit en incisant la paume de la main, soit par voie endoscopique ce qui laisse une cicatrice plus discrète.

Ces deux techniques peuvent être réalisées en chirurgie ambulatoire : dans les deux cas, vous sortirez de l'hôpital le soir même de l'intervention.

Plus d'information :

Tag : canal carpien, syndrome du canal carpien, canal carpien operation, canal carpien symptomes, canal carpien definition, canal carpien traitement, electromyogramme



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis