Le Mal Des Montagnes : Symptômes Et Moyens De Prévention

Le mal des montagnes : symptômes et moyens de prévention

Une randonnée ou un séjour en haute montagne nécessitent quelques précautions, en particulier si vous êtes accompagné par des enfants. Le mal des montagnes est un trouble qui peut apparaître au-dessus de 2000 mètres d’altitude. Nous vous proposons de découvrir les symptômes de ce trouble et les moyens de le prévenir.

Quels sont les symptômes du mal des montagnes ?

Le mal des montagnes est un trouble de l’oxygénation du cerveau qui peut apparaître au-dessus de 2000 mètres d’altitude. Il est lié à une mauvaise adaptation à l’altitude. La sensibilité est variable d’une personne à l’autre.

Ce trouble se manifeste par un essoufflement et des maux de tête violents, qui peuvent être accompagnés de vertiges, de nausées et de vomissements. Ces symptômes disparaissent à la descente.

A noter : le mal aigu des montagnes n’apparaît qu’au bout de quelques heures passées en altitude (en moyenne 6 à 12 heures après l’arrivée en altitude). C’est pourquoi le problème ne se pose pas quand on monte en téléphérique pour admirer un point de vue.

Plus on monte en altitude et plus les risques d’être atteint du mal aigu des montagnes (MAM) augmentent. On estime que ce trouble touche moins de 20% des gens vers 2000 mètres, mais plus de 50% des gens au-delà de 4000 mètres.

Comment prévenir le mal des montagnes ?

Le mal des montagnes est souvent lié à une montée trop rapide en haute altitude et à l'absence d'acclimatation.

Pour prévenir ce trouble, il faut :
• prendre son temps à la montée
• boire régulièrement.
Ces mesures de prévention sont particulièrement importantes quand on fait de la randonnée avec des enfants.
A noter : l’altitude est déconseillée aux enfants en dessous d’un an.

En cas de malaise en montagne, il faut se reposer. Mais si les symptômes persistent, il est impératif de redescendre.

Quand on souhaite séjourner en haute montagne, il faut prendre le temps de s’acclimater à l’altitude. Il est conseillé aux personnes sensibles de rester au repos pendant les deux premiers jours de leurs vacances à la montagne.

Quelles sont les autres précautions à prendre ?

Quand on fait de la randonnée en montagne, l’altitude augmente le risque de brûlures de la peau et des yeux.

Il faut donc prévoir :
• une crème solaire à fort indice de protection (SPF 50)
• des lunettes de soleil qui filtrent 100% des UV, de préférence équipées de verres polarisants.

En montagne, il faut aussi anticiper de possibles changements de température et emporter de quoi se protéger du soleil, du froid et du vent.

Plus d'information :

Tag : mal des montagnes, mal aigu des montagnes, symptômes mal des montagnes, prévenir mal des montagnes, altitude, effets altitude, s'acclimater à la montagne



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis