La Prosopagnosie : Ce Trouble Qui Empêche De Reconnaître Les Visages

La prosopagnosie : ce trouble qui empêche de reconnaître les visages

Si vous avez du mal à mettre un nom sur un visage que vous avez déjà croisé, il est probable que vous soyez peu physionomiste. Mais si vous rencontrez le même problème avec les gens de votre famille, peut-être êtes-vous prosopagnosique. Trouble souvent méconnu, la prosopagnosie désigne l'incapacité à reconnaître les visages, même ceux de ses proches.

Un dysfonctionnement cérébral

La prosopagnosie est un mot qui vient du grec prosopon, le visage, et agnosis qui signifie l'absence de reconnaissance.

Ce terme scientifique compliqué désigne donc l'incapacité à reconnaître les visages.

Ce dysfonctionnement cérébral a été identifié par un neurologue allemand, Joachim Bodamer, en 1947.

Il ne s'agit pas d'un trouble de la mémoire, d'un problème d'acuité visuelle ou du simple fait de ne pas être physionomiste, mais bien d'une incapacité à reconnaître un visage comme étant familier.

Plusieurs causes possibles

Les personnes prosopagnosiques voient un visage comme un visage, mais sont incapables de l'identifier même si elles ont déjà rencontré cette personne à plusieurs reprises.
 
Cette maladie peut avoir plusieurs causes :

=> soit elle concerne des personnes victimes de lésions cérébrales, suite à un traumatisme crânien, un accident vasculaire cérébral ou une opération chirurgicale du cerveau.
Dans ce cas, ce trouble est dû à des lésions des aires cérébrales indispensables à la reconnaissance des visages.
 
=> soit elle touche des personnes qui ont développé, dès leur enfance, une mauvaise capacité à reconnaître les visages.
Dans ce cas, la prosopagnosie peut être comparée à la dyslexie ou à la dyscalculie qui touchent certains enfants.

=> soit cette maladie est congénitale c'est-à-dire liée une transmission génétique.
Dans ce cas, plusieurs membres d'une même famille rencontrent de grosses difficultés à reconnaître les visages.

Un handicap social

La prosopagnosie constitue un réel handicap pour ceux qui en souffrent.

Même si ce trouble peut sembler sans gravité, il a des conséquences sur la vie quotidienne et empêche notamment d'exercer certains métiers.

Assez logiquement, les prosopagnosiques ne peuvent pas exercer les métiers de la sécurité car ils sont incapables de vérifier les papiers d’identité d'une personne.

Il leur est également difficile de travailler en contact avec de la clientèle, par exemple dans la vente ou dans la restauration, car ils auraient du mal à reconnaître les clients.
 
Pour compenser ce handicap social au quotidien, les prosopagnosiques développent des stratégies et reconnaissent les personnes à leur voix ou à certains signes distinctifs comme la couleur de leurs cheveux, leur parfum ou leur démarche.

Une rééducation difficile

Il est assez difficile d'aider les personnes qui sont atteintes de prosopagnosie. Il n'existe pas de traitement capable de restaurer les zones du cerveau qui ont été lésées par un accident ou qui ne se sont pas développées correctement.

Les possibilités de rééducation sont assez limitées, mais comme nous le disions plus haut, les prosopagnosiques trouvent des solutions en focalisant leur attention sur des détails.

Puisqu'ils sont incapables de reconnaître un visage dans son ensemble, ils se fient à d'autres indices comme une cicatrice ou une coiffure pour identifier leur interlocuteur.

Pour conclure, précisons que ce trouble neurovisuel est heureusement très rare. Peut-être en avez-vous déjà entendu parler dans les médias car l'animateur Philippe Vandel et Brad Pitt souffrent tous les deux de cette maladie...

Plus d'information :

Tag : prosopagnosie, prosopagnosie défnition, prosopagnosie symptomes, prosopagnosie brad pitt, prosopagnosie definition, incapacité à reconnaitre les visages, prosopagnosie traitement



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis