La Jaunisse Du Nourrisson : Causes Et Traitement

La jaunisse du nourrisson : causes et traitement

La jaunisse du nourrisson, aussi appelée ictère, touche presque tous les bébés, et plus particulièrement les enfants prématurés, entre 24 et 48 heures après la naissance. Elle concerne 50% des bébés nés à terme et 90% des prématurés. Voici les causes et le traitement de cette maladie très courante.

L'ictère physiologique

La jaunisse, qui se manifeste par une coloration jaunâtre de la peau du bébé, traduit un excès de bilirubine dans le sang. La bilirubine est un pigment jaune issu de la destruction des globules rouges et qui est normalement éliminé par le foie.

A sa naissance, un bébé en bonne santé a un nombre anormalement élevé de globules rouges car le fœtus a besoin de beaucoup de globules rouges le ventre de sa mère. Une partie de ces globules est ensuite détruite, ce qui libère de la bilirubine.

Chez le nouveau-né, qui est encore immature, et en particulier chez les bébés prématurés, le foie n'arrive pas à éliminer toute la quantité de bilirubine. La bilirubine s’accumule dans le sang et colore la peau du bébé : c’est la jaunisse du nourrisson ou ictère physiologique.

Cette forme de jaunisse, qui est de loin la plus fréquente, est sans gravité et disparaît en moins de 3 semaines.

Les autres formes de jaunisse

Si l’ictère physiologique provient d’une simple immaturité transitoire du foie, il existe d'autres formes de jaunisse chez les bébés.

Un nouveau-né alimenté au lait maternel présente parfois une jaunisse qui se prolonge au delà des délais habituels. Il s’agit alors d’une jaunisse due à l'intolérance au lait maternel.
A noter : ce type d'ictère ne présente aucun risque et l'allaitement maternel peut être poursuivi sans problème.

Plus rarement, la jaunisse peut être due :
• à des incompatibilités entre le sang de la mère et celui du bébé (entre les rhésus + et - ou entre les groupes sanguins O et A, ou B ou AB)
• à des malformations des voies biliaires
• à des anomalies congénitales
• à des infections néonatales.

Traitement

Dans l’immense majorité de ces cas, la jaunisse du nourrisson est bénigne et s'atténue sans traitement. Elle disparaît généralement en moins de trois semaines.

Si la jaunisse est plus prononcée, on mesure le taux de bilirubine dans le sang du bébé.
En effet, à partir d’un certain taux, cette substance est toxique pour le cerveau et peut provoquer une maladie neurologique très grave : l’ictère nucléaire.

Selon l’intensité de l’ictère, le pédiatre peut décider de pratiquer un traitement par la lumière ou photothérapie. Pour éliminer la bilirubine, le bébé est exposé nu à des rayons ultraviolets, dans un incubateur spécialement conçu à cet effet, avec les yeux protégés par un bandeau.

En règle générale, la photothérapie s’effectue par séances de trois ou quatre heures par jour.
Le nombre de séances varie suivant l'intensité de la jaunisse.

Plus d'information :

Tag : jaunisse, jaunisse du nourrisson, jaunisse nourrisson, jaunisse bébé, nouveau né jaunisse, symptômes jaunisse, maladie jaunisse, ictère



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis