Kiwi, Sarrasin, Lait De Chèvre : Attention Aux Nouvelles Allergies Alimentaires !

Kiwi, sarrasin, lait de chèvre : attention aux nouvelles allergies alimentaires !

Certains aliments comme le kiwi, le sarrasin ou le lait de chèvre ne figurent pas sur la liste des allergènes devant être systématiquement signalés sur les emballages. Ils sont pourtant responsables de nombreux cas d'allergies, parfois graves. Décryptage.

Une liste d'allergènes à réactualiser

Actuellement, seuls quatorze allergènes doivent obligatoirement être signalés sur l'emballage des produits car ils figurent sur la liste "officielle" établie par l'Union européenne.

Il s'agit par exemple de l'arachide, des fruits à coque, des œufs et du lait.




Or, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation) réclame une actualisation de cette liste et souhaite alerter les consommateurs sur de nouvelles allergies alimentaires.

Des allergènes émergents potentiellement dangereux

L'Anses a recensé plusieurs allergènes émergents, dont elle souhaiterait voir la présence signalée sur les emballages alimentaires.

Ces aliments à l'origine de réactions allergiques parfois graves sont :
=> le kiwi
=> le sarrasin
=> le lait de chèvre ou de brebis
=> le pignon de pin
=> les pois et les lentilles
=> l'alpha-galactose (substance présente dans la viande)





À eux seuls, le sarrasin et le lait de chèvre ou de brebis causent au moins autant d'allergies graves que les mollusques et le soja.

Quant au kiwi, au pignon de pin et à l'alpha-galactose, ils sont à l'origine de plus d'1% des cas d'allergies graves recensés, soit une fréquence plus importante que la moutarde et les sulfites (dont la mention sur les emballages est obligatoire).

C'est pourquoi l'Anses recommande de rendre obligatoire la mention de leur présence.

Quelle est la fréquence de ces allergies ?

Ce sont les signalements reçus par le Réseau d'Allergo Vigilance qui ont permis d'identifier ces allergènes émergents.

Depuis 2002 :
=> 60 allergies graves ont été signalées pour le lait de chèvre ou de brebis
=> 59 pour le sarrasin
=> 34 pour le kiwi
=> 27 pour le pignon de pin
=> 25 pour l'alpha-galactose





Il faut aussi noter que ces chiffres ne sont que partiels : ils ne correspondent qu'aux cas les plus graves (anaphylaxie alimentaire sévère) dont la déclaration n'est d'ailleurs pas obligatoire...

Mais ils sont suffisamment élevés pour inciter l'Anses à recommander la mise à jour régulière de la liste des allergènes alimentaires qui doivent être signalés et ce afin de mieux prévenir le risque d'allergie grave.

L'Agence, mandatée par le ministère de la Santé en 2015 pour mettre à jour les connaissances sur les allergies alimentaires en France, souligne aussi le manque de données sur le sujet. Par conséquent, elle estime pour l'heure impossible de mesurer la fréquence de ce phénomène et de déterminer si les allergies alimentaires sont plus fréquentes qu'il y a une vingtaine d'années ou pas.

Elle préconise enfin d'évaluer l'efficacité des dispositifs mis en place pour informer les personnes allergiques dans la restauration collective et commerciale (ergonomie, accessibilité de l'information, pertinence des produits soumis à obligation d'information...).

Comment prévenir ce risque ?

Pour les personnes allergiques, le risque de faire une réaction augmente lors des repas pris en dehors de chez elles et à l'occasion de déplacements à l'étranger.

L'Anses a donc également proposé la rédaction d'un guide spécifique destiné aux personnes allergiques souhaitant voyager à l'étranger ou prendre l'avion.

En attendant, si vous faites partie des personnes souffrant d'allergies ou d'intolérances alimentaires, soyez particulièrement vigilant vis-à-vis de ces allergènes émergents.

Moins connus que les allergènes classiques comme les fruits à coque (noisette, noix, amande, etc.), l'arachide ou les crustacés, ils n'en sont pas moins dangereux et se cachent dans des ingrédients courants (comme les pignons de pin dans le pesto genovese par exemple).




Plus d'information :

Visitez le site : https://www.anses.fr/fr/content/allergies-alimentaires-am%C3%A9liorer-l%E2%80%99information-pour-pr%C3%A9venir-les-risques

Tag : allergies alimentaires, nouvelles allergies alimentaires, allergie au kiwi, allergie au sarrasin, allergie au lait de chèvre, aliments allergènes, allergies émergentes, liste des allergènes, intolérance alimentaire



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis