Grippe : 5 Bonnes Raisons De Se Faire Vacciner

Grippe : 5 bonnes raisons de se faire vaccinerImage ©NIH Image Gallery

Le virus de la grippe saisonnière circule en France d'octobre à mars. Comme il évolue chaque année, il faut se faire vacciner tous les ans pour être protégé. Avec l’épidémie de Covid-19, il est encore plus important de faire le vaccin contre la grippe cette année. Voici 5 bonnes raisons de participer à la campagne de vaccination qui va bientôt commencer.

1- La grippe est dangereuse

Avouez qu’il serait dommage d’échapper au coronavirus pour finalement se retrouver cloué au lit (voire pire) par la grippe…

Chaque hiver, entre 2 et 8 millions de personnes sont touchées par le virus de la grippe en France et quelque 10.000 malades en meurent.

Bien que la maladie semble banale, elle provoque des symptômes pénibles (une forte fièvre, des douleurs, une grosse fatigue) et peut entraîner des complications graves nécessitant une hospitalisation.

Ce virus est dangereux, en particulier chez les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’une maladie chronique ou d’obésité sévère.

Éviter des formes sévères voire mortelles de la maladie est la première bonne raison de se faire vacciner, notamment pour ces personnes fragiles et pour leurs proches.

2- Le vaccin est le meilleur moyen de se protéger

La vaccination est la meilleure solution pour se protéger contre la grippe saisonnière.

En étant vacciné, vous réduisez le risque d’attraper cette maladie contagieuse.

Et même si le vaccin ne permet pas toujours d’éviter la maladie, il diminue la sévérité des symptômes. Ainsi, en étant vacciné, vous réduisez le risque de développer des complications graves, voire mortelles.

Se faire vacciner contre la grippe permet non seulement de se protéger, mais aussi de protéger ses proches.

A noter : en cette période d’épidémie de Covid-19, nous sommes tous déjà attentifs aux gestes barrières. Le port du masque et le lavage des mains réduisent le risque de transmission des virus (y compris celui de la grippe), mais ils ne remplacent pas la vaccination.

3- Le vaccin antigrippal est sans danger pour la santé

Le vaccin ne peut pas vous transmettre la grippe, car les virus qu’il contient ne sont pas vivants.

Il est sans danger et a peu, voire pas, d'effets secondaires. Il peut occasionner de légères réactions locales et plus rarement de la fièvre et des douleurs musculaires ou articulaires.

A noter : si vous êtes une personne à risque, vous pouvez vous faire vacciner gratuitement. Le vaccin antigrippal est pris en charge à 100% et l'injection du vaccin est prise en charge dans les conditions habituelles, sauf pour les patients pris en charge à 100% au titre d'une ALD.

4- Se faire vacciner contribue à l’immunité collective

Vous faire vacciner contre la grippe vous protège, vous et votre famille. Mais plus largement, ce geste contribue aussi à l’immunité collective.

Cela signifie que plus nous sommes nombreux à être vaccinés et plus la transmission du virus de la grippe est freinée.

En France, la couverture vaccinale de la population est encore insuffisante. Seuls 46,8% des personnes à risque de forme grave se sont fait vacciner en 2018-2019, selon les chiffres de Santé publique France, un chiffre très en-dessous des 75% recommandés par l’Organisation mondiale de la santé.

Même chez les soignants, le taux de vaccination est faible (47,8%) alors que ces professionnels de santé sont en contact avec des patients grippés ou atteints de maladies chroniques.

Pour ces professionnels, qu’ils exercent en établissement ou en libéral, se faire vacciner permet de se protéger, de protéger leurs patients et de limiter la diffusion de la grippe dans les établissements (hôpitaux, EHPAD...) et les cabinets médicaux.

5- Se faire vacciner est encore plus important cette année

Dans le contexte actuel de circulation active du coronavirus, trois arguments s’ajoutent à ceux cités plus haut :

=> être vacciné permet d’éviter la confusion des symptômes de la grippe avec ceux du Covid-19

=> une bonne couverture vaccinale permet aussi de limiter les cas de grippe dans la population, et en particulier chez les personnes fragiles car ce sont les mêmes personnes qui sont exposées aux formes graves de grippe et de Covid-19

=> la vaccination permet enfin de limiter le nombre de grippes sévères nécessitant une hospitalisation.

Plus que jamais cette année, il faut donc se faire vacciner pour protéger sa propre santé, protéger les plus fragiles et éviter une saturation des hôpitaux.

Soixante-quinze députés de la majorité ont d’ailleurs lancé le 20 septembre dernier un appel à se faire vacciner massivement contre la grippe. Ils ont décrit ce geste de prévention comme un "acte citoyen" pour éviter de voir la grippe saisonnière s'ajouter à l'épidémie de Covid-19 ...

Le ministre de la Santé Olivier Véran a déclaré le 21 septembre que 15,5 millions de doses de vaccin antigrippal ont été commandées cette année, soit 30% de doses en plus qu’en 2019. Par ailleurs, la vaccination par les pharmaciens volontaires est généralisée sur tout le territoire cette année.

La campagne annuelle de vaccination contre la grippe commencera le 13 octobre 2020 et se terminera le 31 janvier 2021, sauf prolongation.

Du 13 octobre jusqu’au 30 novembre 2020, ce sont d'abord les publics prioritaires qui pourront se faire vacciner.

Quelle que soit votre situation, ne tardez pas trop à faire le vaccin. Il ne faut pas attendre l’arrivée de l’épidémie pour se faire vacciner. En effet, il faut compter environ 15 jours après la vaccination pour être effectivement protégé contre le virus de la grippe.

Plus d'information :

Tag : grippe, vaccin grippe, pourquoi se vacciner contre la grippe, vaccination contre la grippe, vaccination contre la grippe en pharmacie, grippe et covid 19, grippe et coronavirus, covid 19 et vaccin grippe , grippe, vaccin, vaccination, virus, Santé, Maladie, France, épidémie, sévères, 13 octobre, coronavirus, hospitalisation, immunité, fièvre, libéral, EHPAD, maladies chroniques, saturation, 20 septembre, prévention, 21 septembre, 31 janvier, prolongation, 2018, famille, grosse fatigue, femmes enceintes, maladie chronique, obésité, Port, masque, virus y, effets secondaires, injection, ALD, 30 novembre,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis