Derm Assist : L'application Google Qui Vous Aide à Détecter Les Cancers De La Peau

Derm Assist : l'application Google qui vous aide à détecter les cancers de la peauImage ©Audrey Vautherot

Le secteur de la santé intéresse de plus en plus les géants de la Tech. Google a ainsi annoncé le lancement avant la fin de l’année de Derm Assist, une application censée aider les utilisateurs à identifier divers problèmes de peau, grâce à l’intelligence artificielle. Explications.

De quoi s’agit-il ?

L’application Derm Assist n’est pas encore disponible, mais Google a annoncé son lancement en Europe avant la fin de l’année.

Le géant du web a présenté cette nouveauté le 18 mai dernier, lors de sa conférence annuelle dédiée aux développeurs.

Cette application utilisera l’intelligence artificielle pour aider les utilisateurs à identifier des affections de la peau, des ongles et des cheveux.

Google a décidé de mettre gratuitement ce nouvel outil de recherche à disposition de ses utilisateurs car 2 milliards de personnes dans le monde souffrent d’affections cutanées, des plus bénignes comme l’acné aux plus sérieuses comme le mélanome (une forme de cancer de la peau).

Chaque année, quelques 10 milliards de recherches sont effectuées sur Google pour des problèmes de peau, d’ongles et de cheveux. Mais des études ont montré que les internautes ne se diagnostiquent correctement que dans 13% des cas.

À quoi ça sert ?

Lors de sa conférence annuelle des développeurs I / O, Google a annoncé que son "assistant en dermatologie" Derm Assist était capable d'identifier 26 affections courantes de la peau, qui sont à l’origine de 80 % des consultations initiales en dermatologie.

Le géant du web a toutefois précisé que ce nouvel outil n’est pas conçu pour vous donner un diagnostic, mais plutôt pour vous inciter à prendre rendez-vous avec un dermatologue si nécessaire.

Cette technologie basée sur l’IA pourrait également aider les médecins non spécialistes (par exemple, des médecins généralistes basés en zone rurale) à mieux diagnostiquer les affections cutanées en l’absence de dermatologue dans les environs.

Cette application est-elle fiable ?

L’appli Derm Assist est le fruit de trois ans de recherche et développement.

Cet outil est basé sur un algorithme d’apprentissage automatique ou deep learning : l’assistant dermatologique de Google a ainsi été formé sur plus de 16.000 cas de dermatologie réels.

Pour s’assurer que cet outil fonctionne sur tous les types et tous les tons de peau, Google s’est associé à 17 cliniques qui lui ont fourni des milliers de photos de peau anonymisées.

Selon le géant américain, son application peut désormais identifier 288 affections de la peau, des cheveux et des ongles parmi plus de 3000 maladies qui relèvent de la compétence d’un dermatologue.

Si un utilisateur signale des symptômes alarmants, comme des difficultés à respirer, des alertes supplémentaires lui conseilleront de consulter immédiatement un médecin.

En outre, pour éviter toute erreur de diagnostic notamment en cas de cancer de la peau l’algorithme de Google a été conçu pour être prudent dans ses prises de décision.

Comment l’utiliser ?

Lorsque l’application Derm Assist sera disponible, il suffira aux utilisateurs de télécharger des photos de leur épiderme pour que ces images soient analysées par une intelligence artificielle.

Ce service gratuit nécessitera une connexion 3G minimum.

Pour l’utiliser, vous devrez :
• donner votre consentement
• télécharger trois photos bien éclairées de votre peau, vos cheveux ou vos ongles
• répondre à une série de questions sur votre état de santé (une étape facultative mais importante pour obtenir un résultat plus précis)

L’application vous proposera alors une liste de correspondances possibles, les trois premiers résultats étant les affections les plus probables.

En plus d’identifier votre problème, cet appli affichera des articles et des contenus en lien avec le résultat.

Vos données seront-elles protégées ?

À l’issue de la recherche, les utilisateurs pourront enregistrer leurs résultats, les supprimer ou en faire don pour perfectionner l’algorithme de Google.

Si vous décidez d’enregistrer ou de faire don de vos données, celles-ci seront cryptées pendant le stockage et le transit.

Google a par ailleurs déclaré qu’il n’utiliserait pas ces données à des fins publicitaires (pour mieux cibler la publicité qu’il vous propose).

L’IA va-t-elle remplacer les médecins ?

Derm Assist est le premier outil santé de Google basé sur l’IA. Mais ce n’est certainement pas le dernier !

En février, la société a intégré un moniteur de fréquence cardiaque et respiratoire dans son téléphone Pixel. Elle a aussi prévu un tracker de sommeil dans le Nest Hub, son appareil de gestion des systèmes domotiques.

Google, qui a de grandes ambitions en matière de santé, continue d’investir dans plusieurs projets de recherche universitaires. Il est notamment question de développer des outils basés sur l’IA pour le dépister le cancer du sein, la cécité causée par le diabète et la tuberculose.

Malgré tout, l’intelligence artificielle n’a pas vocation à remplacer les médecins. Si elle peut être très utile pour effectuer un premier tri parmi des données et faciliter leur travail, elle ne peut en aucun cas se substituer aux professionnels de santé.

Plus d'information :

Tag : Derm Assist, derm assist, derm assist google, comment identifier un problème de peau, comment reconnaître un cancer de la peau, appli ia santé, appli ia dermatologie, appli santé google, intelligence artificielle, intell , Google, peau, Santé, IA, intelligence, algorithme, dermatologue, dermatologie, cancer, Géant, affections cutanées, diagnostic, médecin, Prudent, cécité, épiderme, 3G, Hub, Sommeil, fréquence cardiaque, Tracker, téléphone, pixel, américain, dermatologique, géants, Tech, Europe, 18 mai, acné, mélanome, SERT, médecins généralistes, fruit, apprentissage automatique, Deep learning, tuberculose,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis