Covid-19 : Quand L'épidémie Va-t-elle Finir ?

Covid-19 : quand l'épidémie va-t-elle finir ?Image ©geralt

Cela va faire bientôt deux ans que le monde entier est confronté à l'épidémie de Covid-19. À chaque fois que les autorités ont cru entrevoir la fin de cette pandémie, une nouvelle vague épidémique est arrivée. On peut donc légitimement s'interroger : quand l'épidémie va-t-elle finir ? Éléments de réponse.

Toutes les épidémies ont une fin

Près de deux ans après le début de l'épidémie de Covid-19, la lassitude se fait sentir face à la persistance des mesures sanitaires comme le port du masque et le respect des gestes barrières et ce, malgré la vaccination.

Heureusement, les experts sont unanimes sur un point : toutes les épidémies ont une fin. "Il y aura une fin à cette pandémie'', a d'ailleurs déclaré Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, sur BFMTV le 5 septembre 2021.

Les grandes épidémies passées montrent que plusieurs scénarios sont envisageables. Selon les spécialistes, une épidémie peut par exemple s'éteindre par concurrence d'un autre virus, en raison de la météo ou de l'immunité collective.

Il est impossible d'éradiquer complètement ce virus

Les experts nous mettent toutefois en garde contre un optimisme excessif : il est vain d’espérer faire disparaître totalement ce nouveau coronavirus.

La stratégie visant à éradiquer complètement le virus à l’origine du Covid-19 semble vouée à l'échec, comme l’a démontré la hausse des cas dans les pays qui ont essayé cette approche, à savoir la Chine et l'Australie.

De plus, même si on réussissait à éradiquer ce virus dans la population humaine, il continuerait de circuler chez les animaux et pourrait subir des mutations inattendues.

La situation pourrait se stabiliser fin 2022

D’un autre côté, tout espoir n’est pas perdu, grâce notamment à la vaccination … Dans une interview parue dans le journal Le Point en juillet 2021, Stéphane Bancel, le patron de Moderna a déclaré : "la période pandémique, de l'évolution rapide du virus et de contamination planétaire presque continue, sera terminée fin 2022."

Selon lui, nous passerons alors à une autre phase, où subsisteront des noyaux de contamination mais où la situation globale sera stabilisée.

En effet, l'évolution naturelle de toutes les épidémies consiste à passer d’une phase épidémique à une phase endémique, où la maladie reste présente dans une population déterminée ou une région précise, avec une incidence stable.

Selon les spécialistes, on pourra considérer que la situation est stabilisée quand le taux d'incidence sera compris entre 10 et 20 cas pour 100.000 habitants.

Cela signifiera que nous aurons appris à "vivre avec le virus". Même les personnes vaccinées pourront tomber occasionnellement malades, mais la majorité de la population sera assez protégée pour éviter les formes graves de la maladie à grande échelle.

Le virus ne deviendra pas moins virulent

Il faut aussi rectifier une croyance assez répandue selon laquelle le virus à l'origine du Covid-19 perdrait de sa virulence au fur et à mesure que la pandémie progresse.

Nos connaissances sur les virus en général et sur ce virus en particulier démentent cette idée. En effet, certains virus comme le VIH deviennent plus virulents au fil du temps.

De plus, dans le cas du SARS-Cov-2, les mutations successives pourraient rendre le virus plus virulent, plus dangereux et/ou plus contagieux.

Les scientifiques ont déjà pu constater que le variant Delta entraîne des formes plus sévères que le variant Alpha.

À quand la fin de la pandémie ?

La fin de la pandémie, qui s'accompagnera de la levée des gestes barrières et du port du masque, sera sans doute une décision plus politique que sanitaire.

En juillet 2021, dans un article publié dans la revue Lancet, trois douzaines d'éminents scientifiques européens ont spéculé sur l'orientation que pourrait prendre la pandémie de Covid-19 dans les mois et les années à venir.

Dans tous les cas, il faudra être patient car la principale question à laquelle les auteurs de cet article ont tenté de répondre est de savoir si cette pandémie prendra fin d'ici 3 à 5 ans…

Selon ces spécialistes, la fin de l'épidémie dépendra principalement des trois facteurs suivants :
• la rapidité de la vaccination dans les différents pays et au niveau mondial
• la manière dont le virus va muter et le degré de dangerosité de ses nouveaux variants
• la rigueur avec laquelle chacun d'entre nous, vacciné ou non, suivra les recommandations sanitaires et les mesures de restriction qui s'imposeront.

À ce jour, seul un adulte sur quatre dans le monde a reçu les deux doses de vaccin anti-Covid.

De plus, les auteurs de cet article se montrent plutôt pessimistes car ils constatent que les mesures restrictives sont de moins en moins bien appliquées dans le monde à mesure que l’épidémie s’éternise.

Plus d'information :

Quizz sur cet article : Quand une maladie reste présente dans la population avec un taux d’incidence stable, on parle de :

Tag : Covid-19, fin du covid, c'est quand la fin du covid, fin de l'épidémie de covid 19, quand l'épidémie va-t-elle finir, quand l'épidémie va-t-elle s'arrêter, quand le covid-19 va-t-il s'arrêter, vaccination covid, gestes b , virus, épidémie, pandémie, vaccination, cet article, incidence, Maladie, pandémique, mutations, masque, épidémique, Port, région, aurons, croyance, virulence, VIH, Sars-CoV, delta, sévères, Lancet, 5 septembre, endémique, BFMTV, immunité, optimisme, coronavirus, Chine, Australie, animaux, Directeur Général, Le Point, salomon, noyaux, vaccin,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis