A Quoi Sert La Salive ?

A quoi sert la salive ?

Bien qu’elle semble anodine, la salive contient de nombreuses substances indispensables à la digestion et joue un rôle protecteur contre les bactéries. Voici un petit tour d’horizon des différentes fonctions de la salive.

Qu'est-ce que la salive ?

La salive est le liquide sécrété à l'intérieur de la bouche par les glandes salivaires. Elle est composée à 99% d’eau, mais aussi de protéines, d’électrolytes et de sels minéraux.
Pas moins de 1166 protéines différentes ont été identifiées dans sa composition !

Chez un adulte, les glandes salivaires produisent chaque jour un litre à un litre et demi de salive pour humidifier les muqueuses de la bouche et faciliter la digestion des aliments.
Seule la moitié de cette production quotidienne est secrétée lors des repas.

La nuit, cette production est presque nulle, d’où une sensation de bouche sèche au lever. Cette sensation désagréable est d’ailleurs très utile puisqu’elle nous pousse à nous réhydrater correctement le matin.

A quoi sert la salive ?

La salive possède de nombreuses fonctions allant de la diction à la digestion, en passant par la protection des dents contre les caries…

Elle sert en effet à humidifier les muqueuses de la bouche et les dents, ce qui permet de s’exprimer plus facilement. Il est d’ailleurs plus difficile de prendre la parole quand on a la bouche sèche sous le coup de l’émotion.

Elle sert aussi à maintenir l’équilibre thermique de la bouche (en réchauffant les aliments trop froids et en rafraîchissant les aliments trop chauds) et transforme les aliments que nous mâchons en bol alimentaire.

Grâce à sa composition chimique, elle permet de "prédigérer" certains aliments. L'amylase salivaire contribue par exemple à la digestion de l'amidon qu’elle fractionne en molécules plus simples et plus facilement assimilables.

Enfin, la salive possède un rôle antiseptique et un rôle de protection de l'œsophage. En neutralisant les acides de l’alimentation et en régulant le pH de notre bouche, elle empêche dans une certaine mesure les bactéries de se développer et contribue à prévenir les caries et les infections gingivales. Mieux encore, les ions minéraux qu’elle contient contribuent à la reminéralisation de l’émail.

Quelles maladies influent sur la salive ?

Si la salive est très utile, une salivation excessive peut constituer une gêne. Ce problème peut notamment survenir durant la grossesse et se résoudre naturellement après l’accouchement.

Certaines affections gastriques, la maladie de Parkinson ou le port de prothèses dentaires mal adaptées peuvent aussi entraîner un excès de salive.

Au contraire, le stress et les émotions positives ou négatives peuvent rendre la bouche sèche. Certains traitements (comme les somnifères, les anti-dépresseurs et les antihistaminiques, ainsi que les radiothérapies et chimiothérapies) peuvent aussi causer un manque permanent de salive.

Des risques de caries et de déchaussement apparaissent alors, ainsi que des troubles de la digestion et/ou de la parole. Pour y remédier, il est conseillé de mâcher des chewing-gums sans sucre qui stimulent la salivation.

A noter : la présence de calculs dans les glandes salivaires peut aussi gêner l’écoulement de la salive. Il faut alors s’adresser à un stomatologiste ou à un chirurgien maxillo-facial.

Le saviez-vous ?

Nous déglutissons de 1500 à 2000 fois par jour.

La salive pourrait un jour remplacer les prises de sang. Des tests salivaires sont déjà employés pour la recherche de stupéfiants.

Plus d'information :

Tag : salive, la salive, salive composition, glandes salivaires, caries, digestion, bactéries, maladie salive, bouche sèche, manque de salive, salive excessive



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis