Voyage En Avion : Des Conseils Pour Se Sentir Bien

Voyage en avion : des conseils pour se sentir bien

Un voyage en avion n’est pas de tout repos pour l’organisme en raison de l’altitude et de l’air pressurisé. A la fatigue du voyage peuvent ainsi s’ajouter divers troubles et désagréments tels que jambes lourdes, mal des transports, ou sécheresse oculaire. Voici quelques conseils pratiques pour les éviter.

Prévenir l’effet jambes lourdes

Assis à l’étroit lors d’un voyage en avion, vous êtes dans l’impossibilité d’allonger vos jambes. Au-delà de 6 heures de vol, le sang circule mal et une sensation de Jambes lourdes risque de se manifester.
Sur les vols long-courriers et en altitude, il existe même un risque de phlébite.

Pour prévenir ce type de problème, il est recommandé de :
- porter des vêtements amples qui ne restreignent pas les mouvements et n’entravent pas la circulation sanguine
- porter des chaussures confortables, pas trop serrées et sans talon haut
- ne rien placer sous le siège devant vous, afin de pouvoir vous étirer et bouger vos pieds et vos chevilles
- marcher régulièrement dans la cabine de l’avion (toutes les 60 à 90 minutes environ)
- boire au moins un litre d’eau toutes les six heures ou des jus de fruits (en revanche mieux vaut limiter la consommation de boissons alcoolisées et de Café ou de thé).

A noter : si vous souffrez d’insuffisance veineuse, de phlébites ou de varices, enfilez des Bas de contention dès le matin du départ.

Eviter le mal des transports

Le mal des transports qui peut survenir en voiture mais aussi lors d’un voyage en avion est dû aux vibrations qui perturbent notre oreille interne et notre sens de l’équilibre.
Ce phénomène peut entraîner des nausées, des malaises et des vomissements.

Pour limiter ces désagréments, il faut :
- lors de la réservation, demander une place près des ailes et en milieu de rang (pour être le plus près possible du centre de gravité de l’avion)
- manger léger avant le départ et pendant le vol, en évitant les féculents, les légumineuses (haricots secs, pois) et les boissons gazeuses, qui favorisent les ballonnements
- éventuellement, prendre un sédatif léger ou un traitement homéopathique : demandez conseil à votre médecin.

Soulager le mal aux oreilles

Au moment du décollage et de l’atterrissage, les écarts de pression peuvent provoquer des troubles auditifs (notamment la sensation d’avoir les oreilles bouchées). En effet, nos oreilles sont sensibles aux variations de pression atmosphérique.

Quelques astuces pour se déboucher les oreilles consistent à :
- souffler en se pinçant le nez
- mâcher du chewing-gum pendant la descente.

A noter : si vous souffrez d’otite ou d'une infection de l'oreille, du nez ou des sinus, il est préférable de différer votre voyage en avion.
En cas de rhume, utilisez un Pulvérisateur nasal si vous avez le nez bouché.
Si le Rhume concerne un bébé, nettoyez son nez avec du sérum physiologique avant le décollage et avant la descente pour l’atterrissage.

Prévenir la sécheresse

Lors d’un voyage en avion, l’air à bord est sec en raison de l’altitude, de la réverbération des UV sur le hublot et de la climatisation.

Pour éviter un léger inconfort au niveau de la peau et des yeux, pensez à :
- emporter une crème hydratante pour le visage et les mains
- boire suffisamment d'eau ou de jus de fruits
- porter vos lunettes plutôt que des verres de contact
- mettre du collyre (des larmes artificielles).

Cas particuliers

Malgré la pressurisation des appareils, la pression en cabine lors d’un voyage en avion correspond à celle qui règne à une altitude d’environ 2500 mètres.
Si vous souffrez d'une maladie cardiaque, pulmonaire ou sanguine, vous pourriez avoir de la difficulté à supporter la plus faible teneur en oxygène.
Consultez votre médecin avant d’envisager le voyage.

Si vous prenez des médicaments (en particulier des médicaments pour le cœur, le Diabète ou l'épilepsie) vous devez toujours les apporter à bord.
Précisez-le lors de la réservation car la possession de certains médicaments à bord peut être soumise à autorisation.

De même, si vous souffrez d’un handicap, précisez lors de la réservation la nature de ce handicap et le degré d'assistance dont vous aurez besoin. Vous pourrez ainsi bénéficier des services indispensables tout au long de votre voyage.

Plus d'information :

Tag : voyage en avion, être bien en avion, bien-être voyage en avion, mal de l'air, mal des transports



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis