Ostéopathie Ou Chiropraxie : Que Choisir ?

Ostéopathie ou chiropraxie : que choisir ?

Ostéopathie et chiropraxie sont deux thérapies manuelles souvent confondues. Nous vous proposons de faire le point sur leurs caractéristiques et leurs indications, pour vous aider à choisir celle qui vous soulagera le mieux.

C'est quoi, la chiropraxie ?

La chiropraxie a vu le jour aux Etats-Unis à la fin du XIXe siècle. Elle est assez peu connue en France, où l'on ne compte qu'un millier de praticiens.

Cette thérapie consiste à détecter et corriger les dysfonctionnements de l'appareil musculo-squelletique et en particulier de la colonne vertébrale.

On peut y recourir à tous les âges, du tout petit au senior, pour soulager une douleur aiguë, corriger la posture ou prévenir les récidives...

Le chiropracteur utilise différentes techniques dites "d'ajustement" : il s'agit de gestes précis, doux et indolores exercés sur la colonne vertébrale et les articulations.

Quelle différence avec l'ostéopathie ?

L'ostéopathie nous vient également des Etats-Unis. Elle est arrivée en France dans les années 1960 et a été reconnue en 2007. Depuis, le nombre de praticiens diplômés n'a cessé d'augmenter en France et l'on en compte à ce jour plus de 22.000 !

Même si les deux techniques ont a première vue des similitudes, en ostéopathie le but recherché n'est pas le même qu'en chiropraxie.

Cette thérapie vise à restaurer la mobilité de la colonne vertébrale, des membres et des viscères afin que ces différentes parties du corps puissent remplir correctement leur fonction.

Elle concerne l'ensemble du corps et se définit comme un rééquilibrage qui va aider l'organisme à mobiliser ses propres forces curatives.

L'ostéopathe repère les zones du corps qui manquent de mobilité et effectue des manipulations pour restaurer l'amplitude d'une articulation ou bien libérer les viscères ou les fascias (les fines membranes qui recouvrent nos muscles, nos viscères, notre système nerveux et nos vaisseaux sanguins).

Quelles indications ?

La chiropraxie est efficace pour libérer les tensions au niveau des articulations ou de la colonne vertébrale.

Cette technique est donc indiquée en cas de :
- torticolis
- sciatique
- hernnie discale
- lumbago et autres lombalgies

En libérant les tensions au niveau vertébral, elle peut aussi soulager certains symptômes tels que des migraines, des vertiges voire des troubles du sommeil ...

L'ostéopathie traite l'ensemble des troubles fonctionnels (circulatoires, nerveux, digestifs) sans lésions organiques.

Elle a donc des indications plus nombreuses : lombalgies, scolioses, douleurs cervicales mais aussi tendinites, migraines, vertiges, acouphènes ... et même hémorroïdes et douleurs gynécologiques (des règles douloureuses liées à une restriction de mobilité du petit bassin par exemple).

Et la fasciathérapie ?

La fasciathérapie est une variante de l'ostéopathie développée par un kiné ostéopathe français dans les années 1980.

Cette approche s'intéresse plus particulièrement aux fascias pour traiter divers troubles fonctionnels et émotionnels, notamment les douleurs chroniques liées au stress.

Par le toucher, le thérapeute repère les zones de tension puis libère les blocages pour aider le corps à s'autoréguler.

Plus d'information :

Tag : ostéopathie, chiropraxie, ostéopathie chiropraxie, chiropraxie ostéopathie différence, différence ostéopathie et chiropraxie, différence ostéopathe chiropracteur, ostéopathe, chiropracteur, fasciathérapie



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis