Les Regrets Des Mourants : Un Top 5 étonnant

Les regrets des mourants : un top 5 étonnant

Vous êtes-vous déjà demandé quels regrets vous pourriez avoir à la fin de votre vie ? Si oui, sachez qu’une infirmière australienne travaillant dans un service de soins palliatifs a établi le top 5 des regrets des mourants. Il en ressort des leçons de vie étonnantes qui ont peu de choses à voir avec l’argent ou le succès.

Vivre ses rêves

Nous vous proposons de découvrir les regrets des mourants cités dans le livre The top five regrets of the dying de Bronnie Ware.

Le regret le plus fréquent est : "J'aurais aimé avoir le courage de vivre ma vie comme je le voulais, et non pas comme les autres l'entendaient".

Quand les gens prennent conscience que leur vie est presque terminée, il leur est plus facile de voir combien de leurs rêves ne se sont pas concrétisés.
La plupart des gens choisissent un métier qui plaît à leurs parents et s’en tiennent au rôle qu’on leur a attribué en sacrifiant leurs propres désirs.

Pour éviter ce regret, il faut oser et dépasser sa peur du changement. Il faut aussi s’efforcer chaque jour de faire avancer les projets qu’on s’est promis de réaliser.

Consacrer moins de temps au travail

Le deuxième des regrets des mourants est : "J'aurais aimé ne pas travailler aussi dur".

Il concerne surtout les hommes qui ont consacré beaucoup de temps à leur travail et n’ont pas assez vu leurs enfants grandir. Ils regrettent de ne pas avoir passé suffisamment de temps avec leur femme et leur famille.

Ils réalisent que la vie de famille est finalement plus importante que les revenus.

Exprimer ses sentiments

Le numéro 3 des cinq regrets des mourants est : "J'aurais aimé avoir le courage d'exprimer mes sentiments".

Beaucoup de gens refoulent leurs émotions pour éviter les conflits avec les autres. Au final, beaucoup de maladies sont liées à l’amertume et à la rancœur.

Même s’il est difficile de dire "Je t'aime" ou "Je suis en colère", il est primordial de reconnaître et d’exprimer ses sentiments. Pour cela, il ne faut cesser de se mentir à soi-même et de s’inquiéter de ce que les autres vont penser.

Cultiver l'amitié

Un autre des regrets des mourants est : "J'aurais aimé rester en contact avec mes amis".

N’attendez pas qu’ils soient trop tard pour prendre conscience de la valeur de l’amitié. Malgré la famille et le travail, il ne faut pas laisser s’étioler des amitiés précieuses.

Entretenir l’amitié demande du temps, de la générosité et quelques efforts, mais le jeu en vaut la chandelle.

Oeuvrer à son bonheur

Le dernier des cinq regrets des mourants est : "J'aurais dû choisir d'être plus heureux".

Cette phrase peut paraître surprenante. Pourtant, à la fin de leur vie, beaucoup de gens réalisent que le bonheur est un choix. Si on reste coincé dans le soi-disant "confort" des habitudes et tétanisé par la peur du changement, on n’ose pas œuvrer à son propre bonheur.

Pour éviter ce regret, fixez-vous comme but d’être heureux sans culpabiliser et décidez de prendre votre vie en main plutôt que de la subir. Certes, la vie n’est pas toujours rose mais n’oubliez pas que les mauvais moments finissent toujours par passer.

Plus d'information :

Tag : regrets des mourants, les 5 regrets des mourants, 5 regrets, top 5 regrets mourants, cinq plus grands regrets des mourants, top 5 des regrets, Bronnie Ware, leçon de vie, vivre à fond , famille, conscience, Les regrets, infirmière, Australienne, soins palliatifs, émotions, ose,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis