Comment Résister à La Déprime Automnale ?

Comment résister à la déprime automnale ?

Jours plus courts, pluie, ciel gris, vent frais, chute de températures, couvre-feu...L’automne est arrivé avec ses désagréments qui mettent le moral en berne. Voici quelques conseils pour mieux vivre cette période et la relativiser.

Une émotion plutôt qu’une maladie

L’arrivée de l’automne provoque chez de nombreux individus un sentiment désagréable. Parfois celui-ci cause une perturbation de l’humeur qui s’installe et nécessite dans certains cas un traitement. Mais en règle générale, la baisse de l’ensoleillement n’est pas source d’une véritable dépression.

Ce que les psychiatres appellent le « trouble affectif saisonnier » touche moins de 5% de la population. Il s’agit d’un trouble bipolaire qui peut arriver avec l’automne ou l’hiver. On le reconnait par la perte de motivation, un sentiment de culpabilité, l’impression d’être au ralenti et une grande tristesse.
Si vous savez que vous avez du mal pendant l'hiver, vous pouvez envisager de penser à l'avance afin d'être prêt à prendre vraiment soin de vous au moment où vous en avez le plus besoin.
Si vous cuisinez, vous pouvez envisager de préparer des repas sains qui peuvent être congelés et réchauffés lorsque votre motivation pour la cuisine est mise à l'épreuve (ou demander à vos amis et à votre famille de vous aider à cet égard !) Si vous ne prenez pas actuellement de multivitamines, vous pouvez envisager d'en prendre une afin de renforcer votre immunité, votre apport nutritionnel et votre niveau d'énergie.
Vous pouvez peut-être envisager de trouver une garderie pour les moments où vous avez envie de vous séparer de la maison, de faire de l'exercice sans vous attacher à votre bébé, et/ou de vous rapprocher d'une communauté d'amis. Vous pouvez peut-être vous inscrire à des cours d'exercice dans votre centre de loisirs local.
Cette période de transition peut être l'occasion idéale de réfléchir à ce dont vous pourriez avoir besoin pour vous sentir bien plus tard.

Prendre la lumière

Avec des journées plus courtes et sombres, la lumière aide à se sentir mieux. Il est conseillé de travailler dans des espaces bien éclairés, autrement l’alternance entre le jour et la nuit ne se perçoit plus.

Malgré le couvre-feu instauré dans de nombreuses villes il faut se ménager un temps de sortie quotidienne : promener le chien, faire du vélo, jardiner...L’optimum serait de passer au moins une heure par jour en pleine lumière.

La raison est simple : les UV nous permettent de produire la vitamine D qui est essentielle pour l’organisme. Elle permet aux neurones qui agissent sur les émotions positives de bien fonctionner. Quand la luminosité baisse nous en produisons moins. Il faut compenser ce manque en mangeant des aliments riches en vitamine D comme le poisson.

Bouger ou cocooner

Pour les petits coups de mous classiques, il existe plusieurs remèdes naturels.

Parmi ceux-ci, le sport et les endorphines qu’il sécrète est l’un des meilleurs remèdes contre la morosité.

Il vaut mieux pratiquer une activité sportive, plutôt que de faire des paris sportif devant la télé et de répondre à la grisaille par la sédentarité. Lors des beaux jours vous aviez l’habitude d’exercer une activité physique, cela paraissait tout à fait naturel. Idéalement il faudrait la garder même quand la météo ne s’y prête pas.

Évidemment, faire un jogging sous pluie dans le froid n’est pas très agréable. Il faut pouvoir adapter la nature de l’activité à la saison.

D’après une étude, rien que le fait de marcher six minutes rapidement peut augmenter de 30% votre niveau de bonne humeur.

Positiver

En raison de la pandémie, pour certains, les temps sont bien plus difficiles que d’habitude en cette saison propice à la morosité. Pourtant, il faut positiver, bien que cela paraisse plus simple à dire que à faire.

Dans les faits, moins vous avez confiance en votre capacité à résister plus vous aurez tendance à être enclin au pessimisme.

Essayez de reconnaître les bonnes choses que vous faites que ça soit au travail ou en dehors. Prenez du temps pour regarder et admirer les belles choses autour de vous, faites des choses qui vous procurent du plaisir et dites-vous que le printemps n’est pas trop loin !

Ajoutez de la couleur à votre maison

C'est un peu matérialiste, je sais, mais c'est peut-être le moment idéal pour ajouter de la couleur et de la luminosité.
Ceux d'entre nous qui vivent au pays des saisons reçoivent une explosion de couleurs (même si c'est une couleur d'automne) et ensuite toutes les couleurs de notre environnement semblent disparaître.
Recharger votre environnement peut vous aider à garder le moral.

L’alcool : un mauvais refuge

Dans les moments de grisaille vous pourriez être tenté par vous réfugier vers de faux amis comme l’alcool. Cependant le réconfort qu’il apporte est éphémère.

En noyant votre chagrin dans l’alcool vous obtenez l’effet inverse. Vous aggravez votre mal-être et vous pouvez finir par tomber dans une véritable dépression.

Les sucreries pourraient être une alternative. Elles sont moins nuisibles mais à proscrire le plus possible.

Respirez

Sérieusement. Lorsque nos émotions s'intensifient, nous avons tendance à aller plus vite pour devancer les sentiments qui sont pénibles. Nous en faisons plus.
Malheureusement, contrairement à ce que l'on pourrait penser, cela peut en fait nous rendre plus anxieux.
Si vous remarquez que vous devenez déprimé ou anxieux pendant cette période, vous pouvez constater que quelques respirations profondes du ventre aident à calmer la tension ... et à vous ralentir.

Plus d'information :

Tag : automne, hiver, déprime, moral, tristesse, froid, saison, remède , automne, lumière, alcool, couleur, pluie, grisaille, luminosité, Environnement, vitamine D, dépression, couvre-feu, neurones, Énergie, Sport, endorphines, tension, Paris, matérialiste, alternative, sédentarité, activité physique, Noyant, faux amis, pessimisme, jogging, pandémie, UV, émotion, Maladie, perturbation, humeur, ensoleillement, trouble affectif saisonnier, trouble bipolaire, sains, Cuisine, mise à l'épreuve, famille, immunité, Garderie, centre de loisirs, chien, vélo, jardiner, Vent,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis