Le Baclofène Enfin Autorisé Pour Le Sevrage à L'alcool

Le Baclofène enfin autorisé pour le sevrage à l'alcool

Depuis le 24 avril 2012, l'Agence du médicament admet l'utilisation du Baclofène dans le traitement de la dépendance à l’alcool. Ce médicament, qui est à l'origine un décontractant musculaire, peut désormais être prescrit au "cas par cas". Une nouvelle qui va sans doute changer la vie de milliers de personnes alcooliques.

Qu'est-ce que le Baclofène ?

Le Baclofène est un médicament ancien. Initialement utilisé comme décontractant musculaire, il était à l’origine prescrit contre les crampes aux paraplégiques et aux patients atteints de sclérose en plaques.

En 2008, la publication du livre Le dernier verre d'Olivier Ameisen a fait l’effet d’une bombe. Ce cardiologue alcoolique y raconte comment il a expérimenté ce médicament sur lui-même et révèle que le Baclofène, pris à de très fortes doses, a supprimé son envie de boire.

Suite à ce livre, de nombreux médecins en France ont commencé à prescrire ce médicament pour traiter la dépendance à l'alcool, mais sans autorisation.

A noter : avant le feu vert de l'Agence française du médicament, on estimait entre 10.000 et 30.000 le nombre de patients prenant "illégalement" du baclophène pour lutter contre leur dépendance à l’alcool.

Un usage longtemps controversé

Jusqu’à présent, les médecins qui prescrivaient du Baclofène dans le cadre d’un sevrage à l’alcool se mettaient hors-la-loi.

Après quatre ans de polémique, l'Agence française du médicament a finalement admis, en avril 2012, l'efficacité du Baclofene pour traiter l'addiction à l'alcool.

C'est une étude préliminaire, parue en mars 2012 dans une revue scientifique, qui a changé la donne. Cette étude a en effet démontré un taux de succès de 58%, jamais atteint avec les autres traitements disponibles.

Si l’efficacité du médicament compense les effets secondaires constatés, notamment une forte somnolence en début de traitement, les autorités précisent que la prescription doit se faire "au cas par cas" par les médecins, afin qu'ils adaptent la posologie à chaque patient.

Un essai clinique en cours

Le Baclofène pourrait révolutionner le traitement de la dépendance à l’alcool, en permettant un sevrage sans hospitalisation.

Mais attention, ce n’est pas non plus une "pilule miracle" car le traitement doit être pris longtemps et n’est pas efficace chez tous les alcooliques.

L’efficacité du baclofène la lutte contre l’alcoolisme n’est d’ailleurs pas encore officiellement démontrée à ce jour.

Une étude plus poussée, portant sur 320 patients alcooliques, a été lancée en mai 2012. Cet essai clinique, financé par la Sécurité sociale et par un généreux mécène, est mené en double aveugle.

Il devrait permettre d’évaluer précisément l’efficacité de ce relaxant musculaire dans le traitement de l'alcoolisme : une étape indispensable avant l'autorisation éventuelle de ce traitement pour le sevrage alcoolique.

Plus d'information :

Tag : Baclofène, baclofène, le baclofène, baclofène alcool, baclofène aloccolisme, baclofène sevrage alcool, baclofene alcool, baclofène médicament, baclofène addiction



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis