William Wegman : Un Photographe Qui A Du Chien

William Wegman : un photographe qui a du chien

William Wegman est un photographe américain connu pour ses clichés mettant en scène ses chiens, des braques de Weimar. Cet artiste s'est fait connaître dans les années 1970 en photographiant et en filmant son chien nommé Man Ray. Il a ensuite adopté Fay Ray à partir de 1986. Aujourd'hui, il continue à photographier sa descendance (Battina, Chips, Bobbin, Candy, Crooky et Chundo), avec amour et humour.

Une courte biographie

William Wegman est né en 1943 à Holyoke, dans le Massachusetts. Très tôt, il veut devenir peintre et il étudie la peinture au College of Art du Massachusetts puis à l'université dans l'Illinois.

En 1968, il commence à enseigner la peinture dans des universités du Wisconsin puis de Californie.

C'est après son déménagement à Los Angeles que sa carrière connaît un tournant : il adopte un chien, plus précisément un Braque de Weimar, qu'il nomme Man Ray en hommage à l'artiste du mouvement dada et surréaliste.

Ainsi débute une longue et fructueuse collaboration où Man Ray devient le sujet principal des photographies et des vidéos de Wegman.

William Wegman a été l'un des premiers artistes à introduire la vidéo comme outil artistique. Son oeuvre, éclectique, va de l'art conceptuel au shooting pour des magazines photo.

Mais il est surtout connu pour mettre en scène ses chiens, qui sont tous depuis Man Ray des braques de Weimar.




Un chien superstar

C'est un hasard si William Wegman, qui se destinait plutôt à la peinture, est devenu photographe et plus précisément LE photographe de cette race de chien.

Quand il a emménagé à Los Angeles, sa femme souhaitait adopter un chien, de préférence un dalmatien ou un braque allemand.

Le couple tombe sur une annonce dans le journal proposant un Braque de Weimar à 35$. La femme de Wegman en tombe immédiatement amoureuse, mais l'artiste n'est pas sûr de vouloir le garder, car il craint que l'animal ne le dérange dans son travail.

Il décide alors de jouer à pile ou face : pile le chien pourra rester, face ils le rendront. Heureusement pour la carrière du photographe, la pièce est tombée sur pile cinq fois de suite !

L'animal, baptisé Man Ray, n'aime pas la compagnie des autres chiens. En revanche, il adore l'appareil photo de son maître et se révèle un excellent modèle, qui se prête volontiers aux déguisements les plus fous :




Wegman fait de son animal de compagnie sa muse et fait connaître la race du Braque de Weimar à travers des portraits décalés.

Lui succéderont Fay Ray à partir de 1986, puis sa descendance : Battina, Chips, Bobbin, Candy, Crooky et Chundo.

Il faut dire qu'avec son flegme, sa silhouette élégante et sa robe gris-argentée, ce braque a tout d'un top model ! Le braque de Weimar a aussi pour avantage d'être un chien d'arrêt qui a la faculté innée de rester immobile.

Des images décalées

William Wegman met ses chiens en scène avec un humour décalé qui fait sourire et réfléchir sur notre statut d'homme.

Derrière leur apparente légèreté, les images de ce photographe nous invitent à une réflexion sur nos rites sociaux et sur les fondements de l'art.

Ces portraits jouent en effet sur des postures et des expressions anthropomorphes. Dépassant l'image du compagnon fidèle, le chien devient le reflet de l'homme :


 

Ces clichés sont le fruit de mises en scènes précises où les chiens revêtent des robes (en fait ces dernières sont accrochées à un collier qui fait office de cintre) ou posent sur du mobilier Herman Miller ou Charles and Ray Eames :




Ces images métaphoriques des comportements humains ont rendu Wegman célèbre dans le monde entier. Son travail a fait l'objet de rétrospectives dans différents musées à travers l’Europe, l'Asie (Japon, Corée) et les Etats-Unis.

Il est également présent dans les collections publiques permanentes de musées comme le Centre Georges Pompidou à Paris, le Whitney Museum of American Art à New York et le Walker Art Center à Minneapolis.

L'artiste a aussi créé des vidéos pour le Saturday Night Live ou Nickelodeon. Il a fait la couverture du National Geographic avec sa chienne Penny en 2012 et a beaucoup travaillé pour des livres pour enfants.

Il réalise régulièrement des commandes pour les studios Acne.

Dans sa série Fashion Photographs, il a habillé ses chiens avec des vêtements de couturiers célèbres. Ces bêtes de mode sont même apparues dans Vogue Paris :




Les amoureux des chiens en général et du braque de Weimar peuvent découvrir le travail du photographe sur son site officiel (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://williamwegman.com/home.html

Tag : William Wegman, william wegman, william wegman photographe, william wegman biographie, william wegman chien, william wegman man ray, william wegman chiens, william wegman photos, braque de weimar , photographe, chien, chiens, Weimar, Man Ray, braque, peinture, pile, Vogue Paris, Los Angeles, Ray, Massachusetts, 1986, cintre, anthropomorphes, Axel, London, fruit, Ray Eames, Charles, Asie, Japon, Europe, National Geographic, Nickelodeon, Saturday Night Live, Minneapolis, New York, Whitney Museum of American Art, Paris, Centre Georges Pompidou, Corée, rites, chien d'arrêt, Californie, Wisconsin, 1968, Illinois, peintre, Holyoke, 1943, années 1970, mouvement dada, surréaliste, éclectique, top model, robe, race, Muse, animal de compagnie,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis