Sabine Weiss : Une Photographe Humaniste

Sabine Weiss : une photographe humaniste

Sabine Weiss, dont les œuvres font aujourd’hui partie de collections prestigieuses dans les musées du monde entier, s’attache au travers de ses clichés à "montrer simplement et sobrement, sans lieu, ni but, la vie et les gens".

Biographie

Née en Suisse en 1924, Sabine Weiss a contracté dès l'enfance le goût de la photographie. Elle a fait son apprentissage chez Boissonnas à Genève de 1942 à 1945, avant de décrocher son diplôme de photographie et d'ouvrir un atelier à Genève.

En 1946, elle s’installe à Paris et devient l'assistante du célèbre Photographe de mode Willy Maywald. Puis elle devient Photographe indépendante à partir de 1950.
En 1952, Robert doisneau découvre ses photos et lui propose d’entrer à l'agence Rapho dont il fait partie.

Elle a travaillé pour des revues célèbres comme Vogue mais aussi Paris-Match, Life, Time, Town and Country, Holiday ou Newsweek. Elle a parcouru le monde en tant que photojournaliste et en a rapporté de nombreux clichés.

Ses œuvres

Les photographies de Sabine Weiss, qui montrent la vie et les gens le plus souvent en noir et blanc, ont été présentées dans de nombreux musées et expositions à travers le monde.

Ses œuvres font aujourd’hui partie de collections prestigieuses au Museum of Modern Art de New York (MOMA), au Metropolitan Museum of Art, au musée de l'Elysée à Lausanne, au Centre georges-pompidou et à la Maison Européenne de la Photographie à Paris.

Passionnée de musique, cette Photographe a fixé les visages de grands noms comme Igor Stravinski, Benjamin Britten, Francis Scott Fitzgerald, Pablo Casals ou Stan Getz… Elle a aussi réalisé le portrait d’artistes comme Fernand Léger, Alberto Giacometti et Jean Pougny.

Sabine Weiss est officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres depuis 1999. Elle a été marraine des Transphotographiques de Lille en 2002 et a publié une quinzaine d’ouvrages, dont 100 photos de Sabine Weiss pour la liberté de la presse en 2007.
Pour cet album de photos en faveur de la liberté de la presse, la Photographe a offert à Reporters sans frontières des portraits d’enfants et des scènes de rue d’ici et d’ailleurs.

Une photographe humaniste

Sabine Weiss participe au courant de la photographie dite "humaniste" par ses clichés montrant le quotidien, les émotions et les gens.

De son travail mêlant poésie et observation sociale, la Photographe a dit : "Je photographie pour conserver l'éphémère, fixer le hasard, garder en image ce qui va disparaître : gestes, attitudes, objets qui sont des témoignages de notre passage. L'appareil les ramasse, les fige au moment même où ils disparaissent ".

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis