Portraits Croisés : Cinq Photographes Exposent Au Tpi De Nice

Avec l’exposition "Portraits croisés", le Théâtre de la Photographie et de l'Image de la Ville de Nice explore ce genre photographique si particulier. L’exposition réunit les clichés de cinq photographes aux univers très différents : Marion Gronier, Elene Usdin, Bertrand Desprez, Byung-Hun Min et Patrick Swirc. Un beau voyage en perspective.

Cinq regards sur le portrait

L’exposition Portraits croisés, qui se tient Théâtre de la Photographie et de l'Image (TPI) à Nice, explore ce genre photographique à travers le regard de cinq photographes.

L’exposition présente cinq façons de représenter l'autre, en photographiant des célébrités ou des anonymes, ici ou ailleurs, voire en réalisant des autoportraits.

Chacun des photographes exposés possède en effet un univers qui lui est propre :
Bertrand Desprez a photographié la jeunesse japonaise
Patrick Swirc a tiré le portrait de people
Marion Gronier a suivi les mères des mini-miss dans le Nord de la France
Byung-Hun Min réalise des portraits de femmes enveloppées dans une sorte de brouillard
Elene Usdin expose ici des autoportraits.

Cinq artistes à (re)découvrir

L’exposition "Portraits croisés" témoigne de la diversité du portrait, un genre intimement lié à l'histoire de la photographie.

Les images de Bertrand Desprez sur la jeunesse japonaise subliment ce pays et sa culture, loin des clichés habituels. Sous les cerisiers en fleurs, au bord de l'eau ou dans les campagnes enneigées, le photographe a immortalisé des jeunes seuls, en couple ou en bande.

Les clichés de Patrick Swirc nous entraînent dans un monde très différent, celui des puissants et des people. De ces personnes qui ont l'habitude d’être photographiées, il offre un portrait d’une étonnante sincérité. Le photographe fait tomber le masque, sans violence, sans volonté de nuire et sans abus de pouvoir…

Autre photographe, autre univers. Marion Gronier a suivi les mères des mini-miss dans le Nord de la France. Sur un fond pailleté, cette jeune photographe française, lauréate de la résidence BMW au musée de la photographie de Chalon-sur-Saône, a réalisé un dyptique saisissant. D’un côté la mère et de l’autre l’enfant maquillée, coiffée, déguisée par sa maman qui l'a inscrite à ce concours de beauté.

Loin des strass et des paillettes, les portraits de femme de Byung-Hun Min sont gris, silencieux et enveloppés dans une sorte de brouillard qui fait office de frontière entre mondes réel et irréel. Cet artiste coréen, rarement exposé en France, est un véritable maître dans son pays. Il ne travaille qu'en noir et blanc et livre des portraits épurés d’un raffinement extrême.

Elene Usdin, jeune talent français, a choisi le genre de l’autoportrait : un bon moyen de disposer d’un modèle économe, malléable et corvéable à merci ! Cette démarche lui permet aussi de s'accepter telle qu'elle est et d’économiser à la fois un mannequin et un psy. Laissant libre cours à son imagination, l’artiste se met dans la peau d’une autre : une princesse, une poupée, une soubrette, voire une lampe de chevet... sans jamais dévoiler son visage. A nous d'imaginer à quoi elle ressemble vraiment.

Infos pratiques

L’exposition "Portraits croisés" est à découvrir au Théâtre de la Photographie et de l'Image Charles Nègre du 23 février au 12 mai 2013.

Adresse
Théâtre de la Photographie et de l'Image
27, boulevard Dubouchage
06000 NICE

Tél. : 04 97 13 42 20

Tramway : arrêt Jean médecin

Horaires
Ouvert tous les jours sauf le lundi et certains jours fériés : de 10h à 18h

Tarif
Entrée gratuite

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.tpi-nice.org/

Tag : Portraits croisés, Portraits croisés Nice, exposition portraits croisés, exposition Nice, expo photo Nice, exposition TPI Nice, tpi nice, théâtre de la photographie et de l'image



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis