Polaroid

Le nom de Polaroid est resté associé aux appareils photographiques à développement instantané, mis au point en 1948 et adaptés à la photographie couleur dès 1963. Pourtant, ce terme désigne à l'origine un matériau utilisé pour polariser la lumière. Revenons plus précisément sur l’invention de Edwin H. Land, qui révolutionna en son temps le marché des appareils photo.

Un matériau révolutionnaire

Polaroid, une marque déposée de la Polaroid Corporation, désigne tout d’abord un type de feuille en Plastique synthétique utilisé pour polariser la lumière.
Ce matériau a été breveté en 1929 et amélioré en 1932 par l'américain Edwin H. Land, président de la Polaroid Corporation.
Il est composé de nombreux cristaux microscopiques de sulfate d'iodoquinine incorporés dans un film transparent de polymère de nitrocellulose.
D’abord connu sous le nom de "feuille J", ce matériau a été supplanté par la "feuille H", inventée par Edwin H. Land en 1938.

Applications

Les feuilles Polaroid ont de multiples applications : on en trouve dans des écrans à cristaux liquides, des microscopes optiques, des lunettes stéréoscopiques, et même dans certains modèles de lunettes de soleil.
La Polaroid Corporation commercialise sous cette marque tout une gamme de produits utilisant ce type de polarisateurs, notamment les fameux appareils photographiques à développement instantané.

Les appareils photo à développement instantané

Le premier appareil à développement instantané (appelé Polaroid 95) a été commercialisé par Edwin Land en 1948.
Le procédé, initialement monochrome, a été adapté à la photographie couleur en 1963, sous le nom de film Polacolor.
Ce type d’appareil a ensuite subi de profonds remaniements pour donner naissance, en 1972, au système SX-70. Cet appareil révolutionnaire avait la caractéristique d'éjecter, aussitôt après la prise de vue, un cliché qui se développe en couleurs en moins de 4 minutes.
Le SX-70 marque l’avènement d’une ligne d'appareils plus légers et de surfaces sensibles permettant un développement instantané en plein jour, au sein d'une enveloppe scellée qui conserve tous les produits résiduels issus du traitement.

Fonctionnement du film Polacolor

Le négatif Polacolor est constitué de trois doubles couches d’émulsion (comportant des grains d’halogénure d’argent) et d’une couche de révélateur chromogène.
Chaque couche d’émulsion est sensible à l’une des trois couleurs primaires : bleu cyan, jaune et rouge magenta.
Le développement d’une photographie en Polacolor commence lorsqu’on tire sur la languette. Une gousse contenant un réactif alcalin est associée au négatif et se trouve écrasée par cette traction : le réactif alcalin est libéré et déclenche le développement.
Après une minute seulement, le réactif alcalin se trouve en contact avec l’acide du fixateur contenu dans le papier de tirage. Ce fixateur stoppe le mouvement des colorants qui apparaissent à la surface de l'image.
La mise au point du système Polaroid a exigé 10 ans de travail par toute une équipe de chimistes et un budget de 250 millions de dollars pour sa fabrication.

Plus d'information :

Tag : Polaroid, feuilles Polaroid, développement instantané, appareil Polaroid



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis