Lucien Hervé, Vivants : une expo photo à Gentilly

La Maison de la Photographie Robert Doisneau à Gentilly accueille jusqu’en avril 2011 une exposition du photographe Lucien Hervé. Cette exposition intitulée Vivants a été conçue avec la participation de la galerie Camera Obscura., par Audrey
 

Lucien Hervé, Vivants : Une Expo Photo à Gentilly

Lucien Hervé, Vivants : une expo photo à GentillyImage ©Lucien Hervé -Visiteurs anglais, gare du Nord 1949 - courtesy galerie Camera Obscura

La Maison de la Photographie Robert Doisneau à Gentilly accueille jusqu’en avril 2011 une exposition du photographe Lucien Hervé. Cette exposition intitulée "Vivants" a été conçue avec la participation de la galerie Camera Obscura.

Présentation de Lucien Hervé

Lucien Hervé (de son vrai nom László Elkán) est un photographe français d'origine hongroise. Il est né le 7 août 1910 en Hongrie et mort le 26 juin 2007 à Paris.

Né en Hongrie, il arrive à Paris en 1929 et devient dessinateur de mode chez Jean Patou en 1933. Renvoyé deux ans plus tard pour activités syndicales, il se tourne vers le journalisme et commence à pratiquer la photographie en 1938 pour illustrer ses articles.

Fait prisonnier en 1940, il s’évade un an plus tard pour rejoindre la résistance. Dans la clandestinité, il abandonne son nom hongrois, László Elkán, pour celui de Lucien Hervé.
Après la guerre, il dessine des affiches, crée des décors et des costumes de théâtre.

Sa rencontre avec Le Corbusier en 1949 marque un tournant décisif dans sa carrière : son oeuvre sera désormais liée à celle du célèbre architecte, mais aussi aux plus grands d’entre eux (Niemeyer, Aalto, Prouvé, Nervi, Gropius, Neutra).

Lucien Hervé parcourt le monde pour photographier les plus belles architectures, du passé ou en cours de réalisation, mais son regard bienveillant s’attarde toujours sur les hommes qu’il rencontre. L’exposition Vivants met en avant l’humanisme discret et constant de ce photographe.

Une exposition à découvrir

S’il est surtout connu pour avoir été le photographe attitré de l’architecte Le Corbusier de 1949 à 1965, Lucien Hervé est aussi un artiste inclassable, dont la créativité s’est exprimée bien au-delà de cette seule activité.

Photographe autodidacte, il accorde une place importante au travail en laboratoire, joue sur la forme des ombres, accentue les contrastes et expérimente des recadrages.
Perdus dans un petit coin de l’image, ou simplement suggérés par une ombre ou un fragment de corps, les êtres vivants habitent ses photographies de manière récurrente.

Lucien Hervé écrivait d’ailleurs, en 1970, dans la préface de son livre Le beau court la rue : "La vie est tumultueuse et présente en tout. Même la nature morte porte témoignage de la vie, des gestes, des intentions, des harmonies, des absences, des drames. Le plus que nous pouvons espérer, c’est de faire naître une vague idée du tout, en cernant souvent un détail minime."

L'exposition "Vivants" proposée par la Maison de la Photographie Robert Doisneau à Gentilly met en lumière cet aspect peu connu de son œuvre.

Infos pratiques

L'exposition "Vivants" se tient à la Maison de la Photographie Robert Doisneau du 10 février au 30 avril 2011.

Adresse
Maison de la Photographie Robert Doisneau
1, rue de la division du Général Leclerc
94250 Gentilly

Tél. : 01 55 01 04 86
Fax : 01 47 40 82 06

Accès
RER B gare Gentilly
Bus n°57, 125, 184 arrêt mairie de Gentilly

Horaires
• mercredi et vendredi : de 12h à 19h
• samedi et dimanche : de 14h à 19h
• fermé les jours fériés

Tarifs
• Plein tarif : 2€
• Demi tarif : 1€ pour les étudiants, chômeurs, retraités
• gratuité pour les moins de 18 ans
• groupe à partir de 10 personnes : 1€ par personne

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.maisondelaphotographie-robertdoisneau.fr/

Tag : Lucien Hervé, Lucien Hervé photographe, Lucien Hervé Vivants, exposition Lucien Hervé, photos Lucien Hervé, exposition Vivants, expo photo Vivants, Maison de la Photographie Robert Doisneau, expo photo Gentilly , Gentilly, Robert Doisneau, photographe, 1949, architecte, Le Corbusier, Paris, Hongrie, 30 avril, gare, rer, nervi, Gropius, humanisme, 1965, autodidacte, 1970, nature morte, général leclerc, division, 10 février, lumière, théâtre, français, hongroise, 7 août, 1910, 26 juin, 2007, 1929, dessinateur de mode, Jean Patou, 1933, journalisme, photographie, 1938, 1940, Hongrois, guerre, chômeurs,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis