Le Bokeh Ou Comment Utiliser Le Flou En Photographie

Le bokeh ou comment utiliser le flou en photographie

Même si vous ne connaissez pas ce terme, vous avez sûrement déjà vu sur des photographies l'effet de bokeh (comprenez : le flou artistique en arrière-plan du sujet). En effet, contrairement à ce que croient les débutants, une photo floue n'est pas forcément une photo ratée. L'utilisation du flou dans l'image est tout un art dont nous allons vous donner un aperçu ci-dessous.

C'est quoi, le bokeh ?

Le bokeh (qui se prononce "boké") est un terme technique qui désigne la qualité du flou d'arrière-plan dans une photographie.

Ce mot vient du japonais boke qui signifie tout simplement "flou".

Même si ce terme s'applique le plus souvent à l'arrière-plan, il désigne plus largement l'art de gérer le flou dans une image.

Un effet volontaire

Il faut bien sûr faire la différence entre un bokeh (qui est un effet volontaire) et un flou accidentel, comme le fameux flou de bougé dû à une mauvaise tenue de l'appareil photo ou à un déclenchement trop hâtif.

Le flou peut aussi être causé par une erreur de votre part :
=> dans le cas d'une mise au point manuelle (on parle alors de "flou de mise au point")
=> dans le cas d'une mauvaise gestion de la vitesse d'obturation

Quand on photographie un sujet se déplace, par exemple un enfant qui court, le temps d'exposition permet de figer ou non la scène. Parfois, le flou peut être l'effet recherché pour traduire le mouvement.

Dans le cas du bokeh, l'effet recherché est différent : le but est d'obtenir un beau flou d'arrière-plan pour faire ressortir le sujet, qu'il s'agisse d'une fleur en macrophotographie par exemple ou d'une personne dans le cas d'un portrait.

Comment réaliser un bokeh ?

Pour obtenir un flou artistique en arrière-plan, il faut jouer sur la profondeur de champ. Retenez que plus la profondeur de champ est courte, plus l'arrière-plan est flou. On commence à obtenir un résultat intéressant à partir de f/2,8.

Notez aussi que l'aspect du bokeh dépend de la conception de l'objectif et plus précisément de la forme de son diaphragme. Les objectifs à grande ouverture disposant d'un diaphragme à lames arrondies et nombreuses (8 ou 9) donnent les plus beaux bokeh en formant des taches bien rondes à l'arrière-plan.

Pour obtenir cet effet, on utilisera de préférence un objectif avec une grande ouverture ou un objectif macro et on se placera de manière à avoir des sources de lumière à l'arrière-plan.

N'hésitez pas à faire plusieurs essais pour trouver le meilleur arrière-plan possible, qui contraste bien avec le sujet au premier plan.

Dans quels cas l'utiliser ?

Il y a différentes manières d'utiliser l'effet de bokeh en photographie.

L'une des plus courantes consiste à l'utiliser comme arrière-plan pour un portrait. Dans ce cas, l'effet est réussi quand le flou met en valeur le sujet au premier plan, sans détourner l'attention de celui qui regarde du sujet photographié. L'arrière plan ne doit pas "voler la vedette" à la personne.

Une autre façon plus complexe d'utiliser le bokeh est de l'intégrer dans la composition et pas seulement comme un arrière-plan.
Cette méthode est intéressante pour photographier des illuminations de Noël ou pour créer des images un peu "féeriques" où des taches de lumière semblent tomber du ciel ou jaillir d'une boîte...
Là encore, il convient de placer le sujet en premier plan devant des sources de lumière comme des guirlandes, des enseignes lumineuses ou les lumières de la ville.

Une troisième manière d'exploiter le bokeh est de jouer avec les formes. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des "kits à effet bokeh" comme le Bokeh Masters Kit vendu sur le site photojojo.com (lien ci-dessous).

Vous pouvez aussi fabriquer vous-même des filtres en carton noir avec une petite forme découpée au milieu (un petit cœur, une étoile, une fleur). Il suffit ensuite de placer le filtre devant votre objectif et de photographier une source de lumière naturelle ou artificielle (en la laissant dans le flou bien sûr) pour que les taches lumineuses sur vos clichés prennent la forme de ce que vous avez découpé.

En conclusion : le flou n'est pas toujours une erreur de débutant mais peut être un moyen de réaliser des images plus créatives, intéressantes et/ou féeriques !

Plus d'information :

Visitez le site : https://photojojo.com/

Tag : bokeh, bokeh photo, effet de bokeh, flou en photo, réaliser un bokeh en photo, le bokeh c'est quoi, qu'est ce que le bokeh en photo, bokeh en photographie, effet bokeh, bokeh artistique, flou artistique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis