La Photographie Chilienne S'expose à La Maison De L'amérique Latine

Avec l'exposition Faces cachées, la Maison de l'Amérique Latine nous dévoile quelques facettes méconnues du Chili. A travers le regard de six photographes chiliens, représentant trois générations différentes, vous découvrirez l'histoire de ce pays marqué par des années de dictature, mais aussi les peuples gitans ou indigènes vivant aux marges de la société chilienne.

Le Chili comme vous ne l'avez jamais vu

Comme son titre l'indique, l'exposition Faces cachées, photographie chilienne, 1980-2015 a pour ambition de révéler les faces cachées de ce pays.

Pour ce faire, elle a réuni le travail de six photographes chiliens contemporains de générations différentes.

Certains nous racontent l'histoire de leur pays, marqué par des années de dictature, tandis que d'autres s'intéressent aux marges de la société chilienne et photographient les gitans ou les peuples dits indigènes (comme les Mapuche au sud et les Quechua au nord).

Mêlant photo documentaire et travaux plus artistiques, la Maison de l'Amérique Latine nous ouvre les portes du Chili à travers les regards singuliers de ces artistes.

Leurs approches sont diverses, mais plusieurs d'entre eux ont été à l'origine d'une association qui a rassemblé les photographes sous Pinochet : l'AFI (Association des photographes indépendants), créée en 1981, leur a offert une protection et un lieu d'échange alors qu'ils risquaient souvent leur vie.

Six photographes à découvrir

L'exposition "Faces cachées" puise dans l'expérience intime et singulière de chacun de ces artistes pour nous proposer une vision différente du Chili, avec ses parts d'ombre et ses communautés souvent invisibles.

Le plus âgé des artistes présentés est Luis Navarro Vega, né en 1938. Il expose ici des portraits des gitans du Chili, un peuple dont il se sent proche. Il les photographie depuis maintenant 35 ans et a réalisé de beaux portraits en noir et blanc, surtout de femmes, dans les années 1980, et plus récemment des portraits de famille en couleur.

Les frères Alvaro et Alejandro Hoppe proposent quant à eux des images de résistance, des photos de rue prises sous la dictature de Pinochet, qu'il s'agisse de manifestations ou de scènes de la vie quotidienne.

Claudio Pérez a pour projet d'entretenir la mémoire du passé. Il a imaginé en 1999 un "Mur de la mémoire" : il a recueilli les images d'un millier de disparus et les a affichés sur le pont Bulnes à Santiago. Abandonnée, l'œuvre tend elle-même à disparaître. C'est pourquoi il a créé une nouvelle œuvre intitulée "Necrosis" et composée de grandes photos de ces portraits à moitié effacés.
Aujourd'hui, il s'intéresse à la culture quechua et aux cérémonies de ces communautés indigènes, dans des paysages désolés du nord du Chili.

Leonora Vicuña, née en 1952, photographie quant à elle la culture du peuple Mapuche, auprès duquel elle s'est installée, dans le sud, "au cœur profond du Chili". Par ses images elle veut montrer comment vit un peuple écrasé, ignoré, méprisé et abandonné.

Enfin Zaida González, née en 1977, représente la jeune génération. Son travail provocateur et délibérément dérangeant est constitué d'images kitsch réalisées à partir de photos noir et blanc qu'elle colorise à l'aquarelle dans des couleurs pastel. Ses mises en scène empruntent à l'imagerie populaire et au grotesque pour interroger et transgresser les stéréotypes de la société chilienne, sur des thèmes comme la religion, le couple traditionnel, l'homosexualité ou l'avortement. 

Infos pratiques

L'exposition "Faces cachées, photographie chilienne, 1980-2015" se tient à la Maison de l'Amérique latine du 12 février au 30 avril 2016.

Adresse
Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 PARIS

Tél. : 01 49 54 75 00

• Métro : Solférino (ligne 12) ou Rue du Bac
• RER : Musée d'Orsay

Horaires
Ouvert du lundi au samedi :
• du lundi au vendredi : de 10h à 20h
• le samedi : de 14h à 18h

Fermé les dimanches et jours fériés

Tarif
Gratuit

Plus d'information :

Visitez le site : http://mal217.org/

Tag : photographie chilienne, photographes chiliens, photographes chili, faces cachées photographie chilienne, maison de l'amérique latine, mal paris, expo photo paris, exposition gratuite paris



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis