La Photo Couleur : Histoire D'une Invention

La photo couleur : histoire d'une invention

L'autochrome, inventé par Louis Lumière en 1903, a été le premier procédé véritablement pratique de photographie en couleurs. Pourtant, dès les années 1870-1880, d’autres inventeurs et scientifiques ont réussi à fixer des images en couleurs. Nous vous proposons de retracer les débuts de la photo couleur.

La photographie en trichromie

Le premier procédé indirect de photo couleur a été mis au point par Charles Cros (1842-1888) et Louis Ducos du Hauron (1837-1920).

Leurs recherches, entreprises séparément, ont abouti au même résultat en 1869.
Cette année-là, Charles Cros et Louis Ducos du Hauron présentent le même jour à l'Académie des sciences le principe de la photographie couleur en trichromie soustractive.

Ce procédé, qui nécessite la superposition de trois images correspondant aux trois couleurs primaires, reste difficile à mettre en oeuvre. Non seulement il faut prendre trois clichés identiques avec des filtres colorés mais le temps de pose est très long et les résultats aléatoires.

La photographie interférentielle

Le physicien français Gabriel Lippmann (1845-1921) a été un autre précurseur de la photo couleur. C’est le 2 février 1891 qu’il a présenté un procédé révolutionnaire de photographie en couleurs : la méthode interférentielle.

Ce procédé, fruit de nombreuses années de recherches, est le résultat pratique d’une théorie physique développée par le professeur Lippmann. Selon cette théorie, aujourd’hui connue sous le nom de théorie ondulatoire de la lumière, la lumière se propage par des ondes qui ont des vitesses différentes. Quand la lumière se reflète sur un obstacle, il se produit un phénomène d’interférence entre les ondes lumineuses.

Pour prouver la justesse de sa théorie, Lippmann a cherché le moyen d’enregistrer ce phénomène d’interférence. C’est ainsi qu’il a mis au point un procédé de photographie en couleurs, illustré par la nature morte ci-dessus. Cette découverte lui a valu le prix Nobel de physique en 1908.

Bien que complexe et coûteux, le procédé Lippmann est à ce jour le seul à pouvoir reproduire les couleurs de manière directe et à fixer avec exactitude l'ensemble des couleurs du spectre au lieu d'en faire une décomposition trichrome.

Les procédés grand public

L'autochrome a été inventé par les Frères Lumière en 1903 et commercialisé à partir de 1907. Contrairement à ses prédécesseurs, ce procédé de photo couleur était beaucoup plus simple d’utilisation.

Il a toutefois fallu attendre les années 1950 pour que la photographie en couleur se répande grâce à des appareils compacts, faciles à transporter.

L'Agfacolor (1935) puis le Kodachrome (1942) sont dotés des premiers films en couleur. Le Kodacolor diffusé largement dans les années 1950 sous le format 135 révolutionne la photographie couleur en offrant la possibilité de tirage sur papier.

En savoir plus

Toutes les photographies réalisées par Gabriel Lippmann sont aujourd’hui conservées au Musée de l’Elysée à Lausanne : http://www.elysee.ch/
Ce musée possède ainsi la plus importante collection au monde de photographies interférentielles.

Si les mystères de la couleur et les procédés de photo couleur vous intéressent, une exposition intitulée "Un monde en couleur, de Gabriel Lippmann à la nano photonique" se tient au Palais de la Découverte à Paris du 24 juin 2009 au 2 mai 2010 : http://www.palais-decouverte.fr/

Plus d'information :

Tag : photo couleur, photographie couleur, invention de la photo couleur, trichromie, autochrome, Gabriel Lippmann, photographie interférentielle, inventeur photo couleur



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis