José Medeiros : Un Brésilien à Paris

José Medeiros : un Brésilien à Paris

Cet automne à Paris vous pourrez découvrir les clichés de José Medeiros, l’un des maîtres brésiliens du photojournalisme, grâce à deux expositions simultanées. Ces deux expositions, qui se tiennent à la Maison de l’Amérique latine et à la Maison Européenne de la Photographie, sont l’occasion de découvrir un très grand artiste.

Biographie de José Medeiros

José Medeiros (1921-1990) est né à Térésina, dans la région du Nordeste.
Initié à la photographie dès l'âge de 12 ans par son père, il se rend à Rio pour faire des études d'architecture.

Mais il devient rapidement le collaborateur du magazine O Cruzeiro, fleuron de la presse brésilienne d’après-guerre. Cette revue, distribuée et lue dans tout le Brésil, a eu une très grande influence dépassant même les frontières du pays.

José Medeiros a travaillé près de 15 ans pour O Cruzeiro et a saisi, au cours de ses reportages, les multiples facettes du Brésil dans les années 40-50. Son œuvre met en scène les paysages urbains, les plages, les palaces et les fêtes. Il a aussi été l’un des premiers à photographier les populations indiennes d’Amazonie.

Dans les années 60, il a mené une importante carrière cinématographique en tant que directeur de la photographie. Il a travaillé pour les plus prestigieux cinéastes du Cinema Novo brésilien et a été professeur à l’école de cinéma de Santo Antonio de Los Baños à Cuba.

Deux expositions à ne pas manquer

José Medeiros est considéré comme l’un des maîtres du photojournalisme brésilien du XXe siècle. S’il est encore peu connu du public français, cette lacune devrait être vite comblée grâce à deux expositions parisiennes.

La Maison de l’Amérique latine, en partenariat avec l’Instituto Moreira Salles de Rio de Janeiro, lui consacre une exposition rétrospective intitulée José Medeiros, Chroniques Brésiliennes. L’exposition retrace sa carrière en quelques 160 photos.

Parallèlement, la Maison Européenne de la Photographie présente dans le cadre de Photoquai José Medeiros, Candomblé. Il s’agit d’un ensemble de 25 clichés consacrés à une cérémonie d’initiation au candomblé, culte afro-brésilien du Nordeste.

Ces deux expositions s’accompagnent d’un magnifique ouvrage, qui reproduit 250 photographies : José Medeiros, Chroniques brésiliennes, éditions Hazan, 240 pages, 35 euros.

Infos pratiques

L’exposition "José Medeiros, Chroniques Brésiliennes" se tient à la Maison de l'Amérique Latine jusqu'au 3 décembre 2011.

L’exposition "José Medeiros, Candomblé" est présentée à la Maison Européenne de la Photographie jusqu'au 13 novembre 2011.

Maison de l'Amérique Latine
217, boulevard Saint-Germain
75007 PARIS

Métro : Solferino ou Rue du Bac
RER : Musée d’Orsay

Du lundi au vendredi de 10h à 20h
Samedi de 14h à 18h.
Fermée le 31 octobre ainsi que les jours fériés 1er et 11 novembre.

Maison Européenne de la Photographie
5-7, rue de Fourcy
75004 PARIS

Métro : Saint-Paul ou Pont Marie
Ouvert tous les jours sauf les lundis, mardis et jours fériés, de 11h à 20h.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.mep-fr.org/

Tag : José Medeiros, exposition José Medeiros, expo photo José Medeiros, photographe José Medeiros, Maison de l'Amérique Latine, Maison Européenne de la Photographie, expo photo Paris , Brésilien, Candomblé, photographie, Nordeste, Brésil, Cruzeiro, Amérique latine, Brésiliennes, photojournalisme, Paris, Rio de Janeiro, 3 décembre, 13 novembre, euros, Boulevard Saint-Germain, Solférino, rer, orsay, 31 octobre, 11 novembre, Métro Saint-Paul, Moreira, français, Cuba, Brésiliens, expositions simultanées, 1921, 1990, région, architecture, Magazine, brésilienne, après-guerre, palaces, Amazonie, Cinema Novo, cinéma, Pont Marie,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis