Faire La Balance Des Blancs : Guide Pratique

Faire la balance des blancs : guide pratique

Fonction souvent négligée par les débutants et les adeptes du mode auto, la balance des blancs est pourtant très utile pour obtenir un bon rendu des couleurs. Ce réglage permet en effet d’adapter la colorimétrie au type de l'éclairage afin d’éviter une dominante colorée (des couleurs qui tirent vers le bleu ou l’orangé par exemple).

Qu'est-ce que la balance des blancs ?

En photo comme en vidéo, la balance des blancs est un réglage qui permet d'étalonner le capteur et de corriger la dominante de couleur en fonction de l'éclairage ambiant.

Ce réglage, essentiel pour que les couleurs réelles soient respectées sur vos images, doit être effectué à chaque fois que les conditions d'éclairage changent.

La température de couleur

Les couleurs d’une photographie diffèrent selon que la source lumineuse est naturelle (comme le soleil) ou artificielle (comme une lampe halogène).

Chaque type de lumière possède en effet une dominante colorée spécifique. Les lumières intérieures (tungstène) ont une dominante plutôt orangée, tandis que la lumière du jour est bleutée et celle d’un ciel nuageux blanchâtre…
La flamme d'une bougie donne une dominante rouge orangé tandis qu’un flash électronique crée une dominante bleutée.

En physique, on parle de température de couleur que l’on mesure en degrés Kelvin sur une échelle allant du bleu froid (20000°K) au rouge chaud (1000°K).
En photo, la balance des blancs vous permet d’étalonner votre appareil photo numérique pour reproduire fidèlement les différentes teintes du sujet.

Pourquoi faire ce réglage ?

La balance des blancs peut être retouchée après coup grâce à un logiciel adapté, mais elle sera moins précise que le réglage préalable de votre appareil photo.

Par ailleurs, il est parfois très difficile de corriger après coup une mauvaise balance des couleurs.

Utiliser les modes préprogrammés

Pour vous aider à régler facilement la balance des blancs, votre appareil vous propose des modes préprogrammés correspondant aux sources lumineuses les plus répandues :

• Auto ou AWB (Automatic White Balance) : l’appareil fait un réglage automatique
• Lumière du jour : ciel bleu peu nuageux
• Nuageux : ciel nuageux à gris
• Tungstène : pour les ampoules à filament incandescent
• Halogène : pour les lampes halogènes
• Néon : pour les éclairages au néon
• Manuel : vous réglez vous-même l’étalonnage.

A noter : la balance des blancs automatique ou AWB peut être utile quand la lumière change rapidement (en fin de journée par exemple) ; en règle générale, elle ne donne pas d'aussi bons résultats que les autres modes ou que le réglage manuel.

Faire un réglage manuel

Le réglage manuel consiste à proposer à l’appareil une "référence" de blanc dans une atmosphère lumineuse spécifique.

Pour effectuer manuellement le réglage de la balance des blancs, utilisez une surface blanche comme une feuille de papier blanc.

Recherchez la fonction "Balance des blancs" (ou WB, White Balance) et validez l’option "manuel".

Visez la feuille de papier et validez ce réglage en enfonçant le déclencheur comme si vous preniez une photo. Sur certains modèles, on utilise un autre bouton pour mémoriser le blanc de référence (reportez-vous au mode d’emploi de votre appareil).

Une fois ce réglage effectué, vous pouvez prendre vos photos, mais n’oubliez pas de changer de mode si les conditions de lumière changent.

Plus d'information :

Tag : balance des blancs, faire la balance des blancs, réglage balance des blancs, balance des blanc, définition balance des blancs, température de couleur, éclairage photo



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis