Destins Dolganes : Une Expo Photo Au Musée De L'homme

Les Dolganes sont l'une des populations les plus isolées de l'Arctique russe. Avec l'exposition "Destins dolganes" au Musée de l'Homme, le photographe et journaliste Nicolas Mingasson nous offre une occasion unique de découvrir ce peuple tiraillé entre traditions et modernité. Fondateur de l'Observatoire photographique des Pôles, Nicolas Mingasson est l'un des rares occidentaux à avoir vécu à leurs côtés depuis plus de vingt ans.

Portraits d'un peuple sibérien 

Les Dolganes sont un peuple autochtone installé dans la péninsule de Taïmyr, sur la côte nord de la Sibérie centrale. Cette population vit aujourd'hui encore dans des conditions d'isolement extrême, dans des zones parfois interdites aux étrangers.

Le photographe et journaliste Nicolas Mingasson est l'un des rares occidentaux à avoir côtoyé ce peuple depuis une vingtaine d'années.

Il a tiré de cette expérience des images exceptionnelles en noir et blanc, qui sont actuellement exposées au Musée de l'Homme à Paris sous le titre Destins dolganes.

L'exposition présente près de 80 photographies et s'accompagne de huit courts documentaires ethnographiques et d'un cycle de projections-débats sur la Sibérie.

Un monde en mutation

La plupart des Dolganes sont aujourd'hui sédentarisés dans des villages, mais une petite minorité perpétue le nomadisme et se déplace avec ses troupeaux de rennes, dans une quête toujours renouvelée de pâturages.

A propos de ses photos, Nicolas Mingasson déclare :
"J'ai voulu illustrer le quotidien actuel des Dolganes dans ce qu'il a de plus divers, entre tradition et modernité, entre les anciens accrochés à leurs villages et leurs enfants et petits-enfants qui, plus que jamais regardent vers le sud et imaginent leur avenir loin de leur terre natale. Dans les rues des villages, les jeunes s'habillent (presque) comme en France, le soir appellent sur Skype leurs cousins déjà partis loin du village et, le week-end venu, rendent visite en skidoo à leurs grands-parents qui nomadisent encore."

Aux côtés de ses propres images (des portraits et des scènes de vie quotidienne sur fond de toundra sibérienne), le photographe présente une série de clichés tirés des albums de quelques vieilles familles dolganes.

Toutes ces photos racontent la mutation d'un peuple confronté à l'irruption de la modernité, cherchant son équilibre entre peaux de rennes et Internet, traîneaux et motoneiges.

Le photographe n'exagère pas le choc entre ces deux modes de vie, il se contente de rendre compte de ces deux univers qui parfois réussissent à vivre en osmose. Certains Dolganes, comme Zoïa, gravitent entre la grande métropole de Krasnoïarsk (où elle exerce sa profession d'infirmière-médecin) et le village de leurs origines.

Infos pratiques

L'exposition "Destins dolganes" se tient au Musée de l'Homme à Paris du 21 janvier au 7 mars 2016.

Adresse
Musée de l'Homme
17, Place du Trocadéro
75016 PARIS

Accès
Bus : 22, 32 (arrêts Scheffer ou Trocadéro) 30, 63 (arrêt Trocadéro)
Métro : lignes 6 et 9, station Trocadéro - sortie "Avenue Paul Doumer - Musée de l'Homme"

Horaires
Ouvert au public tous les jours sauf le mardi : de 10h à 18h
Nocturne le mercredi jusqu'à 21h

Tarifs
Exposition en accès libre avec le billet d'entrée.

Tarif plein : 10 €
Tarif réduit : 8 €
Gratuit pour les moins de 13 ans

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.museedelhomme.fr/fr

Tag : Nicolas Mingasson, Destins dolganes, destins dolganes, exposition destins dolganes, destins dolganes musée de l'homme, destins dolganes nicolas mingasson, nicolas mingasson, exposition paris, expo photo



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis