Comment éviter Le Ciel Blanc En Photographie ?

Comment éviter le ciel blanc en photographie ?

Si vous ne voulez pas voir virer au blanc le beau ciel bleu de vos vacances, du moins sur les photos que vous en rapporterez, lisez nos conseils ci-dessous ! Les paysages avec un ciel surexposé ou "brûlé" sont une erreur très fréquente chez les photographes débutants. Heureusement, il est possible d'éviter le ciel blanc en photographie dans la plupart des situations, sans avoir besoin d'investir dans du matériel très cher. On vous explique les raisons de ce phénomène et comment contourner ce problème.

D'où vient tout ce blanc ?

Si vous débutez en photographie, vous avez peut-être déjà eu la mauvaise surprise d'obtenir des images où le ciel n'était pas bleu (comme vous l'aviez vu au moment de prendre la photo) mais complètement blanc !

Pour comprendre d'où vient ce problème, commençons par préciser que cette couleur n'est pas du tout liée à la météo et qu'un ciel véritablement brumeux peut donner de bonnes photos, comme sur l'image ci-dessous montrant les toits de Paris un jour de grisaille :



Copyright : Audrey Vautherot

Au contraire, le ciel blanc en photographie (aussi appelé ciel brûlé ou ciel cramé) est typique des journées d'été ou ensoleillées avec beaucoup de lumière et traduit un véritable problème technique puisque votre appareil photo n'a pas réussi à rendre fidèlement la vraie couleur du ciel.

En mode automatique ou priorité ouverture, qui sont les deux réglages les plus utilisés par les non-spécialistes, vous laissez votre appareil faire la totalité ou la majorité des réglages nécessaires pour que votre photo soit correctement exposée. Mais il arrive que votre appareil se trompe et ne parvienne pas à bien saisir une scène ou un paysage.

En règle générale, le résultat obtenu n'est pas satisfaisant quand on se trouve confronté à des zones très claires et d'autres très sombres dans une même photo, par exemple quand on se trouve sur une plage très ensoleillée ou face à un paysage enneigé.

Sur la photo en haut de cette page, les vignes de Montmartre sont correctement exposées puisqu'elles ont une couleur verte tout à fait "normale" tandis que le ciel est tout blanc (ce qui, pour le coup, n'est pas normal du tout). Le ciel qui était bleu dans la réalité apparaît blanc car il est surexposé.

Face à une scène très contrastée, on peut aussi obtenir le résultat inverse comme sur la photo ci-dessous, où le Pont Alexandre III apparaît trop sombre sur un ciel correctement exposé (bleu avec des nuages).



Copyright : Audrey Vautherot

Là encore, le résultat est décevant car toutes les parties de la scène n'ont pas été correctement exposées et retranscrites sur la photo.

Qu'est-ce que la dynamique du capteur ?

Pour mieux cerner le problème du ciel blanc en photographie, il faut se pencher sur la manière dont un appareil photo capte la lumière environnante.

Les appareils photos numériques sont dotés d'un capteur plus ou moins performant selon les modèles, mais qui sera toujours (quelle que soit la qualité de votre matériel) moins efficace que votre oeil.

En photographie, la lumière captée est mesurée par l'Indice de Lumination ou IL (aussi appelé Exposure Value ou EV en anglais). Or, un capteur d'appareil photo peut capter entre 11 et 16 IL, là où l'oeil humain en perçoit environ 24...

La capacité d'un appareil à bien capter la lumière et à retranscrire sur une seule et même photo les hautes et les basses lumières est appelée la dynamique du capteur.

En règle générale, un appareil réflex a une meilleure dynamique qu'un appareil compact ou un bridge, du simple fait de la taille de son capteur. Mais nous allons voir que le matériel ne fait pas tout.

Comment améliorer ses photos ?

Côté matériel, un capteur avec une grande plage dynamique aura moins de mal à retranscrire sur une même photo un ciel lumineux et un premier plan ombragé.

Mais, même sans changer d'appareil, vous pouvez éviter le ciel blanc en photographie grâce à quelques astuces simples.

1- Utiliser la correction d'exposition
Tout de suite après avoir pris une photo, si vous constatez que le ciel apparaît tout blanc, vous pouvez procéder à un réglage assez simple pour rectifier cette erreur.

Il existe en effet sur les appareils numériques une fonction appelée "correction d'exposition" qui permet de compenser l'exposition pour éviter d'obtenir des photos trop sombres ou trop claires.

Si vous constatez que votre appareil a fait n'importe quoi en mode automatique, cette fonction vous permet d'augmenter ou de diminuer la lumière captée.

Retenez que le zéro correspond à l'exposition choisie automatiquement par votre appareil et qu'il vous suffit de déplacer un curseur pour éclaircir ou assombrir l'image par rapport à ce résultat.

Une différence d'un IL (ou EV en anglais) correspond à 2 fois plus ou 2 fois moins de lumière.

2- Bien se placer
Le plus souvent, le ciel brulé n'est pas seulement un problème de matériel ou de réglages, mais une question d'emplacement du photographe.

Evitez de photographier un paysage en vous plaçant face au soleil, en particulier si celui-ci est à son zénith.

Quand le soleil est haut et que la lumière est forte autour de vous, veillez à vous placer dos au soleil ou de côté, pour que votre sujet soit bien éclairé et que le ciel soit bleu.

3- Choisir la bonne heure
Toujours pour des questions de lumière, il existe des moments de la journée particulièrement propices à la photographie

Les photographes les appellent l'heure dorée et l'heure bleue ! Elles correspondent approximativement au lever et au coucher du soleil, quand le soleil est bas et la lumière douce.

Les paysages sont alors sublimés par des teintes chaleureuses, comme sur cette photo de la rue Saint-Jacques à Paris, prise en fin d'après-midi :



Copyright : Audrey Vautherot

Plus d'information :

Tag : éviter le ciel blanc, éviter le ciel blanc en photo, ciel blanc en photo, ciel blanc en photographie, ciel brulé, ciel cramé, contrastes en photographie, apprendre la photographie, tutoriel photo, conseils photo



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis