Le Disque Vinyle, Des 78 Tours Aux Platines Des Dj

Le disque vinyle, des 78 tours aux platines des DJ

Le disque vinyle est un support audio analogique qui fait aujourd’hui le bonheur des collectionneurs, après avoir fait celui des jeunes des années 60. Nous vous proposons de retracer l’histoire du fameux "disque noir" revenu sur le devant de la scène grâce aux DJ.

Présentation

Un disque vinyle, également appelé "disque noir", "disque microsillon" ou simplement "microsillon", est un support d'enregistrement sonore.

Il s’agit d’un disque phonographique en vinyle, généralement de couleur noire, dont chaque face est parcourue par un sillon microscopique gravé en spirale.
Le début du sillon se situe à l'extérieur du disque tandis que sa fin se trouve vers le centre (contrairement au CD dont la lecture se fait du centre vers l'extérieur).
Il existe également des disques colorés ou transparents et certains disques, appelés picture-discs, présentent une image incorporée sur une ou deux faces.

Ce type de disque présente seulement deux sillons (un par face), dont la longueur définit la durée d'écoute.
Il peut être lu sur une platine tourne-disque ou un électrophone.

Histoire du disque vinyle

Les premiers microsillons ont été construits par la firme américaine Columbia en 1946.
Ils contenaient les œuvres de Mendelsohn et de Tchaïkovski.

Ce support a été présenté pour la Première fois aux États-Unis en 1948.
L'utilisation de matières synthétiques thermoplastiques pour sa fabrication avait pour avantages de réduire considérablement le bruit de fond et d'augmenter la gamme des fréquences.
Le disque vinyle a été importé en France par Eddie Barclay.

Au milieu des années 1950, le 45 Tours remplace les 78 tours.
Dans les années 1960 et 1970, la commercialisation de ces disques entraîne la création de magasins spécialisés tenus par des disquaires.

A partir de 1983, les vinyles cèdent la place aux disques compacts ou CD mais ils seront remis à l'honneur dans les années 2000 dans les discothèques.
En effet, les platines vinyles disposent d'une vitesse réglable qui permet d’enchaîner des morceaux dans un mix.
Les disc-jockeys utilisent ce support en "scratching" dans de nombreux courants musicaux comme le reggae, le rap, le funk ou les musiques électroniques.

Aujourd'hui, les disques vinyles font le bonheur de collectionneurs, d'audiophiles ou d'amateurs de cet objet et de sa grande pochette en carton.
La production française en 2006 est limitée à deux ou trois fabricants, dont les plus connus sont MPO (Moulages plastiques de l'ouest) et DFI (Disco France Industrie).

Les différents types de disques vinyles

Les disques 78 tours (c’est-à-dire tournant à 78 Tours par minute) ont connu leur âge d'or dans les années 1920-1950.
Présentant généralement un diamètre de 25 cm (pour 3 minutes d'enregistrement) ou 30 cm (pour 5 minutes d'enregistrement), ils ne contenaient qu’une chanson par face.
Il en existait de deux types : le disque 78 Tours à aiguille (ou à gravure latérale) et le disque 78 Tours à saphir (ou à gravure verticale).
Ces disques, dont la fabrication a cessé dans les années 1950, sont aujourd'hui très recherchés par les collectionneurs.

Les disques 45 tours, d’un diamètre de 17 cm, contenaient une chanson par face.
Ces ancêtres des CD deux titres ont fait le bonheur des adolescents des années 1960 aux années 1990.
Il existe par ailleurs un disque vinyle de 4 titres appelé EP pour "Extended play", qui tourne à 45 Tours ou à 33 Tours par minute.
Le super 45 tours s’est généralisé à la fin des années 1970, pour contenir des morceaux plus longs (de 5 à 20 minutes, voire plus).

Les disques 33 tours avaient généralement un diamètre de 30 cm ou plus rarement de 25 cm tandis que les 33 Tours Extended play mesuraient 17cm.
Le format du disque 33 Tours LP pour "Long Play", d'une durée totale de 40 à 60 minutes, est à l'origine de la notion d'album.

Les disques 16 tours, qui servaient surtout de support à des textes parlés, n'ont pas rencontré un grand succès commercial.
Ils sont apparus en 1957 et ont été fabriqués dans différents diamètres : 17 cm pour l'apprentissage des langues, 25cm pour quelques éditions commerciales et 30 cm pour de longues œuvres littéraires ou des pièces de théâtre à destination des aveugles et des mal-voyants.

Caractéristiques

Le disque vinyle est une source analogique alors que le CD est une source numérique.
En matière de reproduction sonore analogique, plus le support tourne vite et meilleure est la qualité de son, surtout dans les aigus.

Ce type de disque est pressé sur ses deux faces (A et B) alors que les disques compact n’ont en général qu'une face exploitable.
Il se lit à l'aide d'une platine vinyle sur laquelle est monté un diamant qui parcourt le microsillon par contact direct.

Le disque microsillon est en général en PVC (ou chlorure de polyvinyle), un Plastique très polluant.
C’est pourquoi il ne faut pas jeter les disques vinyles avec les déchets ménagers, d’autant qu’ils pourraient faire le bonheur de certains collectionneurs.

Plus d'information :

Tag : disque vinyle, microsillon, 33 tours, 45 tours, collection disque vinyle



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis