L'échelle De Saffir-simpson : Une Classification Des Ouragans

L'échelle de Saffir-Simpson : une classification des ouragans

L'échelle de Saffir-Simpson a été créée par Herbert Saffir et Robert Simpson pour mesurer l'intensité des ouragans et l’étendue des dégâts qu’ils pourraient causer. Voici une présentation de cette échelle qui comprend cinq catégories.

Définition de l'échelle de Saffir-Simpson

L'échelle de Saffir-Simpson est utilisée pour estimer l'intensité des ouragans se formant dans l'Océan Atlantique et dans le Pacifique Nord-Est. Dans les autres bassins cycloniques, comme l’océan Indien, d’autres classifications sont utilisées.

Cette échelle comprend cinq catégories. Elle évalue l'intensité des cyclones en fonction de la vitesse du vent enregistrée pendant une minute à une hauteur de 10 mètres. Elle permet de donner une estimation des inondations et des dégâts potentiels.

A noter : les ouragans de catégorie 3 ou plus sont appelés ouragans intenses ou majeurs et sont responsables de plus de 80% des dégâts constatés aux Etats-Unis. L'ouragan Katrina était un ouragan de catégorie 5.

Histoire de sa création

L'échelle de Saffir-Simpson a été créée en 1969 par l'ingénieur Herbert Saffir et le docteur Robert Simpson, alors directeur du National Hurricane Center.

Cette échelle a été mise au point à la demande de l'OMM, l'Organisation météorologique mondiale, pour décrire les effets potentiels d'un cyclone sur les constructions humaines.
Elle est aujourd’hui l’échelle de référence pour les bassins cycloniques de l'hémisphère ouest.

Catégories de l'échelle de Saffir-Simpson

L'échelle de Saffir-Simpson comprend 5 catégories déterminées en fonction de la vitesse des vents :
Catégorie 1 : ouragan minimal ; vents de 119 à 153 km/h ; dégâts mineurs à moyens.
Catégorie 2 : ouragan moyen ; vents de 154 à 177 km/h ; gros dommages en bord de mer et arbres arrachés.
Catégorie 3 : ouragan intense ; vents de 178 à 209 km/h ; graves dégâts aux petites constructions en bord de mer et toits arrachés.
Catégorie 4 : ouragan extrême ; vents de 210 à 249 km/h ; graves dégâts sur la côte et à l'intérieur des terres.
Catégorie 5 : ouragan catastrophique ; vents supérieurs à 250 km/h ; phénomène rare qui peut causer de très gros dégâts aux infrastructures.

Cette échelle donne aussi à titre indicatif la pression barométrique et l'augmentation du niveau de la mer ou "onde de tempête". Elle ne prend pas en compte la taille physique de la tempête ni le taux de précipitation qu'elle entraîne.

Cette classification reste indicative car l'étendue des dégâts dépend aussi d’autres facteurs (structure des bâtiments, géographie des lieux, nature du sol et des arbres, abondance des précipitations).

A noter : il existe une autre méthode de classification des cyclones à partir des images satellites appelée classification Dvorak. Elle classe les cyclones par un chiffre compris entre 0 et 8.

Plus d'information :

Tag : échelle de Saffir-Simpson, échelle de Saffir Simpson, ouragan échelle de Saffir-Simpson, ouragans, échelle des ouragans, classement des ouragans, catégorie ouragan



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis