Slate : Un Magazine D'information Exclusivement En Ligne

Slate : un magazine d'information exclusivement en ligne

Slate est un webzine d'information américain publié par la Washington Post Company. Des articles politiques, de société, sur la culture, les sciences et le sport, constamment mis à jour par une équipe de journalistes et de nombreux contributeurs extérieurs.

Création de Slate

Le magazine Slate est créé en 1996 par Michael Kinsley, ex-rédacteur en chef du New Republic. Au départ il appartient à la filiale Microsoft qui l'intègre à son MSN (Microsoft Network). Il est gratuit depuis 1999 et rentable grâce aux recettes publicitaires.

Il s'est écoulé presque 10 ans quand en 2004, la Washington Post Company le rachète. En 2008, elle créé une entité pour développer et contrôler les magazines uniquement disponibles sur Internet, «le Slate Group» qui s'occupe donc de Slate magazine. La même année, le rédacteur en chef Jacob Weisberg devient Président du «Slate Group» dans lequel il exerce toujours ses fonctions de rédacteur en chef. Il est remplacé chez Slate par David Plotz toujours à ce poste à l'heure actuelle.


Print Slate.com

En mars 2009, son homonyme français est créé par Jean-Marie Colombani, ancien directeur de la revue le Monde, Éric Leser, Johan Hufnagel, Éric Le Boucher et Jacques Attali.
«Slate Group» n'en possède que 17 % et les fondateurs français assurent qu'ils en ont eux-mêmes le contrôle.
Slate.fr repose sur le même concept, garde presque le même habillage que la version américaine et il est également gratuit. Slate.fr est édité par la société E2J2, dont 57% du capital appartient aux cinq fondateurs, 17% pour le Washington Post, 20 % pour Viveris Management et 6% pour BNP Paribas Développement


Print Slate.fr

La version américaine du magazine est rentable, avec environ 5 millions de visiteurs uniques par mois (un internaute qui revient plusieurs fois n'est compté que pour une visite). A quelques jours de son 3ème anniversaire, Slate.fr n'en est pas encore là mais pour 2011 il avait pour objectif d'atteindre les 1,5 millions de visiteurs et 1,6 millions de chiffre d'affaires, le double de l'année précédente....
A t-il réussi ? Réponse bientôt ...

Fonctionnement et contenu éditorial

La version américaine de Slate a reçu de nombreuses distinctions journalistiques. Son équipe est composée à la fois d'une trentaine de journalistes et éditeurs à plein temps ainsi que de nombreux contributeurs extérieurs.

La version française quant à elle reprend 20 à 30% des contenus de la version américaine. Seulement cinq journalistes travaillent à temps plein au sein de la rédaction et 150 pigistes apportent leur contribution, quelques personnalités à l’image de François Hollande ou Jean François Coppé soumettent de temps à autre leurs articles à Slate.fr. Les fondateurs participent également par des billets d'humeur et quelques articles.

Le magazine couvre la politique, l'économie, les faits de société, la culture, les sciences et le sport. De nombreuses rubriques supplémentaires sont disponibles, certaines diffèrent d'une version à l'autre :

  • rubriques podcasts, photos, vidéos notamment une WebTV www.slatev.com, blogs pour la version US

  • rubriques revue du web, reportages photo grand format pour la version française.


La participation du lectorat est fortement sollicitée, il peut être réellement actif et contribuer à la longévité du site : commentaires, notes, appréciations, photos, dessins encouragent le trafic. Il n'a qu'une seule chose à faire, s'inscrire, pour ensuite réagir, commenter, publier.

Les sujets approfondis sont sérieux, intéressants mais le ton employé se veut attirant pour le lectorat jeune, avenir de nos médias.
Slate.fr mise beaucoup sur les jeunes et les CSP+ (environ 23% de la population : Chefs d’entreprises, artisans et commerçants, cadres, professions intellectuelles supérieures et intermédiaires, privilégiés des actions marketing à cause de leur pouvoir d’achat et de leurs modes de consommation)

Slate à l'avenir

Slate version américaine fonctionne très bien, avec plus de 5 millions de visiteurs uniques par mois, il a acquis une forte notoriété.

Slate.fr a de nombreux projets pour poursuivre son ascension et honorer ses objectifs.
Pour les élections 2012, un Wikipol est désormais proposé sur le site, il s'agit de la première encyclopédie collaborative en ligne des femmes et hommes qui comptent dans le paysage politique français. Le magazine suit les événements de près, et propose des cartes d'identité de ces hommes et femmes qui comportent :



  • La date et le lieu de naissance, la situation familiale, les postes actuels et les blogs et sites personnels de la personnalité.

  • L’influence et le rôle de cette personne dans la vie politique du pays.

  • Le parcours en détail de la vie et la carrière politique et professionnelle de la personnalité.

  • Les déclarations et les prises de position de la personnalité sur les débats politiques, et notamment ceux sur lesquels cette personne est spécialiste ou importante.

  • Ses publications : où sont recensés les livres, ouvrages, textes, essais, tribunes ou encore thèses universitaires qu'il/elle a écrits.

  • Son réseau : Personnalités qu'il côtoie, influences, ..

Il propose aux internautes de créer les fiches, les mettre à jour afin que ce Wikipol répertorie le plus de politiciens possibles. Ces fiches sont vérifiées par les journalistes de Slate.fr puis mises en ligne.

Fort de son succès français une version Slate Afrique a vu le jour et le magazine ne va cesser de se développer à l'international. L'Italie et l'Espagne pourraient accueillir Slate dans un futur proche, pourquoi pas en 2012 ?

Cette année devrait également voir l'équilibre financier de Slate atteint, c'est ce qu'avaient annoncé ses dirigeants il y a un an.
Il mérite de les atteindre et vaut vraiment le coup d’œil.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.slate.fr

Tag : Slate, Slate.fr, webzine, magazine d'information

Avis

  • RAS

    12 mars 2015

  • sujet d'actualité et très interressant

    01 mars 2012

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis