Le Stéthoscope : Histoire D'une Invention

Le stéthoscope : histoire d'une invention

Le stéthoscope aujourd’hui couramment utilisé par les médecins pour ausculter leurs patients a été inventé en 1816 par un médecin français. Voici l’histoire de cette invention.

L'origine du stéthoscope

Le stéthoscope a été inventé en 1816 par le médecin français René Laennec.

Un jour qu’il devait ausculter une jeune femme souffrant de troubles cardiaques, ce médecin n'osa pas poser la tête contre le sein de la patiente pour écouter son cœur. Par pudeur, il demanda un cahier qu'il enroula et posa sur la poitrine de la patiente.

Il fut alors surpris de constater qu’il entendait les battements de cœur d'une manière beaucoup plus nette et plus distincte que par l'application immédiate de l'oreille : l'observation médiate était née.

Les premiers stéthoscopes

Par la suite, le docteur Laennec perfectionna son invention et lui donna le nom de "stéthoscope", du grec stethos, "poitrine" et scope, "examiner".

Conscient de l'utilité et du caractère pratique de cet instrument pour l'écoute des sons internes du corps humain (battements de cœur, respiration et épanchements), il en construisit plusieurs modèles, d’abord en papier puis en bois.

Après plusieurs modifications successives, il mit au point un cylindre de bois creux qu’il baptisa "stéthoscope" en 1818. Le 15 août 1819, il publia le livre De l'auscultation médiate dans lequel il présenta ce nouveau moyen d'auscultation et décrivit les bruits caractéristiques des grandes pathologies cardiaques et pulmonaires, comme les râles crépitants et sibilants.

Une révolution médicale

L'usage du stéthoscope a été introduit et diffusé en Grande-Bretagne dès 1825 par Stokes, et s’est très rapidement étendu dans le monde entier.

Malgré son aspect très rudimentaire, cet instrument a créé une véritable révolution dans le diagnostic des maladies cardiaques et pulmonaires.

Si son usage n’a pas changé, le stéthoscope a beaucoup évolué.
Vers 1830, Pierre Piorry perfectionna cette invention en ajoutant un adaptateur en ivoire du côté auriculaire. Les premiers modèles équipés d’un tube flexible entre le pavillon et l'écouteur apparurent vers la même époque.

Le modèle bi-auriculaire (pour les deux oreilles) a été imaginé dès 1829, mais construit seulement en 1851.

Il a fallu attendre encore un siècle pour que le Dr David Littmann invente le stéthoscope contemporain, en 1961. Ce modèle avec un double pavillon réversible est toujours utilisé de nos jours par les professionnels de santé.

Plus d'information :

Tag : stéthoscope, le stéthoscope, invention stéthoscope, inventeur stéthoscope, stethoscope, stétoscope, stéthoscopes, René Laennec, Littmann, stéthoscope Littmann , stéthoscope, médecin, Bois, auscultation, français, 1816, 1961, pathologies, râles, Grande-Bretagne, 1825, diagnostic, maladies cardiaques, auriculaire, écouteur, 1829, David, 1830, 1819, René Laennec, pudeur, oreille, docteur Laennec, grec, corps humain, respiration, papier, cylindre, 1818, 15 août, Santé,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)