La Radiographie : Histoire D'une Invention

La radiographie : histoire d'une invention

Découverte à la fin du XIXe siècle, la radiographie utilise les rayons X pour réaliser des clichés des structures internes du corps. Nous vous proposons de découvrir le principe et l’histoire de cette technique d’imagerie médicale.

Présentation

La radiographie est une technique d’imagerie médicale qui utilise les rayons X.

L'appareil utilisé se compose d'un bras articulé muni d'un tube à rayons X et d'une plaque contenant un film radiographique.

Lors de l’examen, les rayons X passent à travers une certaine partie du corps et impressionnent le film radiographique. Le film est plus ou moins noirci selon la densité de l'organe radiographié : les os apparaissent en blanc tandis que les structures moins denses (les tissus mous) apparaissent dans différents tons de gris.

Histoire

La radiographie, ou plus précisément l’existence des rayons X, a été découverte en 1895.

Le physicien allemand Wilhelm Röntgen (1845-1923) menait des expériences avec un tube cathodique placé dans une boîte en carton noir, quand il remarqua la fluorescence émise par un écran de platino-cyanure de baryum.

Ces expériences lui permirent de découvrir un nouveau type de rayonnement méconnu jusqu'alors. A défaut de trouver une dénomination adéquate, Wilhelm Röntgen décida de les baptiser "Rayons X" (en référence à la lettre notant l'inconnue en mathématiques).

Le 22 décembre 1895, ce physicien réalisa la toute première radiographie de l'histoire, celle de la main de son épouse, Berta Röntgen. Ce cliché nécessita un temps d'exposition de 20 minutes.

Cette technique trouva très rapidement des applications médicales puisque les premiers services d'imagerie médicale ouvrirent au début de l'année 1896.
Grâce à cette découverte, Röntgen reçut le premier Prix Nobel de Physique en 1901.

Dans les années 1970, les rayons X commencèrent à être utilisés pour effectuer des scanners avec un traitement informatique des images. Le scanner à rayons X développé par Hounsfield était alors le meilleur outil de diagnostic médical.

Applications actuelles

Si l'application la plus courante des rayons X est la radiographie médicale (pour détecter les fractures, l'arthrose mais aussi les tumeurs et les calculs rénaux), ces rayons sont également employés dans les domaines de la sécurité et de l’industrie.

Ils permettent par exemple de contrôler le contenu des bagages des visiteurs dans les musées ou des voyageurs dans les aéroports.
Dans l’industrie, ils sont utilisés pour le contrôle de pièces mécaniques : ils permettent notamment de détecter des défauts internes (fissures, porosité) sur les pièces destinées à l'aéronautique.

Plus d'information :

Tag : radiographie, la radiographie, principe radiographie, invention radiographie, rayons X, les rayons X, imagerie rayons X, découverte rayons X



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis