Les Centres De Données Consomment Environ 2% De L'électricité Mondiale, Et Devrait Atteindre 8% D'ici 2030

les centres de données consomment environ 2% de l'électricité mondiale, et devrait atteindre 8% d'ici 2030Image ©Pixabay

À l'heure actuelle, les data center consomment environ 2% de l'électricité mondiale, mais cela devrait atteindre 8% d'ici 2030.

Un besoin toujours plus grand de stockage de données

De plus, seulement 6% de toutes les données jamais créées sont utilisées aujourd'hui, selon une étude de Hewlett Packard Enterprise. Cela signifie que 94% se trouvent dans une vaste «cyberdécharge», bien qu'avec une empreinte carbone massive.
L'analyste Andrew Choi soulève un point déjà évoqué, à savoir que chaque appareil connecté consomme de l'énergie pour fonctionner.
Choi dit que le problème devient trop gros trop vite: combien de photos restent intactes dans le cloud? La brosse à dents connectée à Internet présente-t-elle un avantage net?

Même si de plus en plus de centres de données sont alimentés par des énergies renouvelables ou que les serveurs deviennent plus efficaces ou même placés dans des endroits très froids, les exigences de stockage de données continuent d'augmenter. Et ils ne mentionnent même pas l'extraction de bitcoins.

Les améliorations de l'efficacité énergétique ou d'autres améliorations technologiques sont peu susceptibles de compenser les émissions de gaz à effet de serre des données, même si elles sont déployées rapidement.
Les charges de travail liées à l'informatique énergétique sont susceptibles de plus que doubler à mesure que l'intelligence artificielle se met en ligne, que davantage d'appareils sont connectés et que les gens travaillent davantage dans le cloud.

L'empreinte carbone des objets connectés

Tout cela intéresse tous ceux d'entre nous qui tentent de réduire leur empreinte carbone ou de vivre à 1,5 degré .
Rosalind Readhead a étudié l'empreinte carbone pour son régime à faible teneur en carbone et a constaté que 90 minutes de vidéo en streaming ont une empreinte allant jusqu'à 750 grammes. Même regarder sur un smartphone peut atteindre 380 grammes.
Mike Berners-Lee a calculé que l'empreinte d'un tweet est de 0,02 gramme. Assez petit, mais ils s'additionnent.
Et cela va juste empirer, avec la prolifération des appareils intelligents qui sont tous de minuscules vampires.
La croissance du trafic de données dépasse les progrès de l'efficacité énergétique (l'énergie nécessaire pour transférer 1 mégaoctet de données sur Internet), entraînant une utilisation de plus en plus d'énergie. Les sites Web «plus lourds» ou «plus grands» augmentent non seulement la consommation d'énergie dans l'infrastructure de réseau, mais ils raccourcissent également la durée de vie des ordinateurs - les sites Web plus grands nécessitent des ordinateurs plus puissants pour y accéder. Cela signifie que davantage d'ordinateurs doivent être fabriqués, ce qui est un processus très énergivore.

L'accès Internet «toujours allumé» s'accompagne d'un modèle de cloud computing, permettant des appareils utilisateurs plus économes en énergie au détriment d'une utilisation accrue de l'énergie dans les centres de données.
De plus en plus, les activités qui pourraient parfaitement se produire hors ligne telles que la rédaction d'un document, le remplissage d'une feuille de calcul ou le stockage de données, nécessitent désormais un accès continu au réseau.
Cela ne se combine pas bien avec des sources d'énergie renouvelables telles que l'énergie éolienne et solaire, qui ne sont pas toujours disponibles.

Plus d'information :

Tag : objets, connectés, smartphone, tablette, pc, cloud, data center, consommation, énergie, pollution, carbone, émission, gaz, effet de serre, environnement, risques, développement, technologique, , Énergie, empreinte carbone, centres de données, Internet, efficacité énergétique, sites web, électricité, vampires, Smartphone, mégaoctet, tweet, infrastructure, Cloud Computing, feuille de calcul, renouvelables, Éolienne, streaming, Carbone, objets connectés, data center, Cloud, brosse à dents, énergies renouvelables, serveurs, bitcoins, émissions de gaz à effet de serre, informatique, intelligence, MET, solaire,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)