La Cocotte-minute : Histoire D'une Invention

La cocotte-minute : histoire d'une invention

L'autocuiseur, aussi connu sous le nom commercial de cocotte-minute, a révolutionné le quotidien de la ménagère en inaugurant la cuisson vapeur, rapide et diététique. Voici l’histoire de cette invention dont les origines remontent au XVIIe siècle.

Le digesteur de Denis Papin

Bien que l’on attribue généralement l’invention de la cocotte-minute aux frères Lescure, propriétaires de la société SEB, le concept d’autocuiseur a été imaginé bien plus tôt par Denis Papin, l’inventeur de la machine à vapeur.

Dès 1679, Papin met au point "le digesteur d’aliments", une marmite en métal très épais, munie d'une soupape de sécurité et d'un couvercle à pression bloquée par une traverse à vis.

Les premiers autocuiseurs

D’après le musée des Années 30 de Boulogne-Billancourt, qui en expose un modèle, la première cocotte-minute ou "auto-thermos" a été conçue dans les ateliers de Boulogne dans les années 1920.
Ce premier modèle, symbole de modernité, a été présenté en super star au Salon des Arts Ménagers, à Paris, en 1926.

Aux Etats-Unis, la National Pressure Cooker Compagny a lancé le poêlon à vapeur à la Foire de New York de 1939. Dès lors, cette innovation a équipé des millions de ménagères américaines.

La Cocotte Minute SEB

En France, c’est la Cocotte Minute (marque déposée par la société SEB) qui a véritablement popularisé le concept d’autocuiseur.

La cocotte-minute, inventée en 1953 par Frédéric Lescure, a été refusée au Salon des Arts Ménagers de 1954.

Pourtant, les frères Lescure n’ont pas renoncé à commercialiser ce produit et ont fait fortune. Dès son lancement en 1954, la Cocotte Minute s’est vendue à 130.000 exemplaires. Six ans plus tard, ce chiffre s’élevait à 500.000 exemplaires.

Plus d'information :

Tag : cocotte-minute, cocotte minute, autocuiseur, invention cocotte-minute, histoire cocotte-minute, SEB, Denis Papin, frères Lescure



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis