Salle De Bain : 5 Choses à Savoir Sur Le Bidet

Salle de bain : 5 choses à savoir sur le bidetImage ©Needpix.com

En France, les bidets étaient des objets courants dans les salles de bain jusque dans les années 1970, avant de tomber aux oubliettes. Cet équipement a pourtant traversé les décennies chez certains de nos voisins, comme les Italiens, qui le jugent indispensables à leur hygiène quotidienne. Voici 5 choses à savoir sur le bidet.

1- C’est une invention française

Le bidet est une invention française datant du XVIIIe siècle.

Ce meuble mobile serait apparu dans les chambres des aristocrates vers 1710. Il était alors le plus souvent constitué d'une cuvette en porcelaine à l'intérieur d'un meuble en bois muni de quatre pieds et d'un couvercle de bois.

Conçu pour la toilette intime après l’utilisation du pot de chambre, il était à l’origine réservé à l’aristocratie française et les occupants de Versailles l'appellaient pudiquement une "chaise de propreté".



Copyright : AustinTowers

Les premiers modèles montés sur pieds étaient destinés à être chevauchés, d’où leur nom...

Le mot bidet a en effet été emprunté à l'ancien français, où il désignait un petit cheval de poste, trapu et ramassé (comme dans la comptine "à dada sur mon bidet").

L’analogie est évidente, puisque l’on s’assoit sur cet équipement sanitaire de la même façon que l’on monte sur un petit cheval.

2- Il a été adopté par les Italiens

Le palais royal de Caserte ou Reggia di Caserta a été l’un des premiers en Italie à être équipé de cette innovation.

À l'époque de sa construction, ce gigantesque château (résidence de la famille royale des Bourbons de Naples aujourd’hui classée au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO) est remarquable par son système hydraulique.



Copyright : Twice25 & Rinina25


On y dispose de l'eau froide, mais aussi de l'eau chaude grâce à un système de chauffage et… d’un bidet !

En effet, la princesse Caroline, soeur de la reine Marie-Antoinette, y fait venir de Versailles le plus beau mobilier de salle de bain.

L’objet, qui est d’abord une luxueuse nouveauté, finit par se démocratiser en Italie. Aujourd’hui, pour les Italiens, il est inconcevable de ne pas en avoir un chez soi ! L’obligation d’en installer un dans les logements figure même dans un décret datant du 18 juillet 1975.

Nos voisins transalpins ont si bien adopté cette invention française qu’ils en ont fait un élement fondamental de leur hygiène quotidienne. Ils l’utilisent après avoir fait la grosse commission, pendant les règles pour les femmes et après l’amour et même… pour se laver les pieds.

Et, bien que nous soyons à l’origine de cette invention, les Italiens pensent que les Français sont sales car nous n’utilisons pas le bidet pour nous laver les fesses après être allés aux toilettes !

3- Il est courant dans certains pays et inconnu ailleurs

Quand on parle du bidet et de son utilisation, il y a deux écoles : certaines personnes s’assoient vers l’avant (face au robinet) et d’autres vers l’arrière (dos au robinet).

Mais surtout, certaines personnes (comme les touristes américains de passage en Europe) se demandent à quoi cela peut bien servir !

Cette invention française du XVIIIe siècle s’est exportée avec succès chez certains de nos voisins comme l'Italie, le Portugal et l'Espagne et dans des contrées plus lointaines d'Amérique latine, du Moyen-Orient et d'Asie.

En revanche, cet équipement sanitaire était encore inconnu il y a peu aux États-Unis ou en Grande-Bretagne. Ainsi il n’est pas rare que les Américains le confondent avec un urinoir ou s’interrogent sur son usage quand ils en croisent dans les salles de bain des hôtels.




Copyright : Daniel Mayer

4- Il est tombé en désuétude chez nous

En France, le bidet était présent dans toutes les salles de bain jusque dans les années 1960.

À l’époque, l’objet était indispensable car, en 1954, seuls 4% des logements étaient équipés de douche ou de baignoire dans les communes rurales et 15% dans les agglomérations urbaines.

Mais avec la généralisation de la douche et l’arrivée du papier toilette il est devenu moins utile, à tel point que son mode d’emploi semble être tombé aux oubliettes.

En France, nous avons commencé à enlever les bidets dans les années 1970 pour gagner de la place dans les salles de bain. Malgré un relooking par des designers comme Philippe Stack (entre autres), il a fini par tomber en désuétude et devenir un objet vintage.



Copyright : Ezarate

Aujourd’hui, cet accessoire est rarement installé dans les logements récents. Quand il est présent, les utilisateurs pensent qu’il est bien pratique pour se laver les pieds, laver du linge, prendre le bain de bébé ou toiletter son animal de compagnie !

5- Il pourrait faire son grand retour dans nos salles de bain

Même si certains Français ne se souviennent plus de son utilité, le bidet pourrait faire son grand retour dans les salles de bain.

Il est en effet plus hygiénique et surtout plus écologique que le papier toilette ou la lingette. Chaque année, dix millions d’arbres seraient abattus pour fournir la demande mondiale de papier toilette (soit 27.000 arbres par jour !).

Pour reconquérir leur place dans nos logements, les bidets du futur ne ressembleront peut-être pas à ceux de nos grand-mères mais s’inspireront plutôt des toilettes japonaises à jet d’eau intégré.

Depuis 1980 au Japon, les toilettes sans papier sont de véritables bijoux high tech capables de laver et sécher les fesses de l’utilisateur. Dans l’archipel nippon, elles équipent 60% des foyers et il n'est pas rare d'en trouver dans les hôtels et les toilettes publiques.



Copyright : Antonio Fucito

Plus d'information :

Tag : bidet, histoire du bidet, invention du bidet, bidet invention, bidet invention francaise, bidet en italie, retour du bidet, bidet wc japonais, bidet ancien, bidet toilette, washlet, toilettes japonaises , bidet, française, Italiens, Italie, papier toilette, toilettes, France, Eau, douche, français, Versailles, robinet, Bois, années 1970, Cheval, hygiène, XVIIIe siècle, meuble, Europe, urinoir, États-Unis, Asie, Moyen-Orient, Amérique latine, Espagne, Portugal, Grande-Bretagne, Daniel Mayer, années 1960, High tech, papier, Japon, 1980, utilité, animal de compagnie, linge, vintage, toilettes japonaises, communes, baignoire, 1954, archipel nippon, courant, château, Innovation, Reggia di Caserta, Caserte, analogie, dada, 1710,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis