Les Toilettes Sèches : Comment ça Marche ?

Les toilettes sèches : comment ça marche ?

Pour être écolo jusqu’au petit coin, il est possible de remplacer son WC par des toilettes sèches. Mais de quoi s'agit-il exactement ? Nous vous proposons de découvrir les avantages et le fonctionnement de ces toilettes sans eau.

Les toilettes sèches, c'est quoi ?

Comme leur nom l'indique, les toilettes sèches sont des toilettes qui fonctionnent sans eau. On les appelle aussi toilettes écologiques, toilettes à compost ou toilettes à litière biomaîtrisée (TLB).

Dans tous les cas, elles sont dépourvues de chasse d'eau ce qui permet bien sûr de préserver cette ressource et de faire des économies.

A noter : encore peu connues en France, ces toilettes écologiques sont courantes en Suède. Chez nous, elles ont été testées avec succès lors de festivals regroupant des milliers de visiteurs.

Quels sont les avantages ?

Le principal avantage des toilettes sèches est d'économiser l'eau. Chaque jour, nous tirons la chasse 6 fois en moyenne, ce qui représente une consommation quotidienne d’environ 48 litres d’eau potable.

En optant pour des toilettes écologiques, vous pourrez ainsi réduire votre facture de 25 à 40%.

Et ce n’est pas le seul avantage :
• vous pouvez installer ces toilettes n’importe où puisqu’elles n’ont donc besoin d’aucun raccordement
• vous contribuerez aussi à moins polluer les rivières en évitant un long traitement de l'eau des WC dans les stations d'épuration
• vous pourrez fertiliser votre jardin grâce au compostage de la litière.

A noter : la litière des toilettes sèches peut même servir à produire du biogaz ensuite utilisé pour produire de l'électricité ou du chauffage.

Et en pratique ?

Le principe des toilettes sèches est très simple. Le système de base se limite à un seau en acier inoxydable ou en plastique alimentaire de 10 et 20 litres, que l’on remplit avec 4 à 5 cm de litière à base de matière carbonée (par exemple de la sciure ou des copeaux de bois).

Après chaque utilisation, on ajoute une louche de litière. Quand le seau est plein, on le récupère et on le vide sur le tas de compost du jardin. Il faut ensuite laisser composter pendant 2 ans pour obtenir un compost de bonne qualité.

Contrairement à ce que beaucoup de gens redoutent, ces toilettes à compost ne créent pas de mauvaises odeurs, si elles sont correctement utilisées et vidées au moins une fois par semaine.

Il est également facile de se procurer de la litière dans les scieries ou les jardineries animaleries. Ces dernières vendent de la litière pour chevaux à un prix très intéressant.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site ci-dessous.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.toiletteacompost.org/Base-Documentaire

Tag : toilettes sèches, toilette sèche, toilettes seches, toilettes sèches à litière, toilettes sèches à compost, compost, économiser eau



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis