Mettre Une Ruche Sur Son Balcon : Guide Pratique

Mettre une ruche sur son balcon : guide pratique

Avez-vous jamais songé à devenir apiculteur urbain ? Dans les villes comme Paris ou Lyon, il est en effet tendance de mettre une ruche sur son balcon, pour produire son propre miel et contribuer à la protection des abeilles. Voici les principaux points à connaître avant de se lancer dans cette aventure.

Un phénomène en pleine expansion

L’apiculture urbaine est un phénomène en pleine expansion. Il y aurait à Paris entre 200 et 300 ruches. La ville de Lyon en compterait près de 70.

Dans la capitale, les ruches s’installent non seulement sur des toits prestigieux comme celui de l’Opéra ou du Grand palais mais aussi sur ceux des entreprises et administrations, et chez les particuliers.

A l’heure où l’espèce est menacée par le frelon asiatique et les pesticides, l’élevage des abeilles suscite un véritable engouement et les anonymes sont de plus en plus nombreux à mettre une ruche sur leur balcon.

Pourquoi adopter une ruche citadine ?

Avoir une ou des ruches dans son jardin permet d’assurer la pollinisation des fruits et légumes à fleurs. En ville, mettre une ruche sur son balcon offre surtout le plaisir de produire son propre miel.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le miel des villes est d’excellente qualité et les quantités produites sont deux fois plus importantes qu’à la campagne.
Malgré la pollution, les abeilles se portent bien en ville, car elles y trouvent une profusion de fleurs (contrairement à la monoculture des campagnes) et pas de pesticides.

Posséder des ruches est aussi un geste écologique car les apiculteurs amateurs participent à la préservation de l’espèce.

Quelles sont les formalités ?

Si cette aventure vous tente, renseignez-vous auprès le la préfecture ou de la mairie.
Il existe en effet des règles à connaître, notamment une distance de sécurité à respecter par rapport aux habitations et à la voie publique. Ces règles sont généralement fixées par un arrêté préfectoral.

Pour mettre une ruche sur son balcon, il faut aussi :
• se déclarer à la Direction des Services Vétérinaires de son département qui attribue à chaque éleveur un numéro d’apiculteur
• souscrire une assurance responsabilité civile.

L’apiculture citadine est sans danger sous réserve de quelques précautions et d’un apprentissage. L’apiculture ne s’improvise pas… C’est pourquoi plusieurs ruchers écoles en France dispensent des cours, par exemple celui des Jardins du Luxembourg à Paris.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de la Société centrale d'apiculture (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.la-sca.net/

Tag : ruche, une ruche, ruche en ville, ruche jardin, ruche balcon, ruches, ruche abeilles, achat ruche, apiculture en ville, apiculture urbaine



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis