Les Différentes Parties D'un Arbre : Guide Pratique

Les différentes parties d'un arbre : guide pratique

Si l'on vous demande de décrire un arbre, vous parlerez sans doute de racines, de tronc, de branches et de feuilles. Mais êtes-vous sûr de connaître les différentes parties d'un arbre ? Voici un petit guide pratique pour en savoir plus sur ces végétaux fascinants.

Une définition possible

Les choses les plus évidentes sont parfois les plus difficiles à définir. C'est le cas pour les arbres, ces êtres vivants qui occupent une place à part dans le monde végétal.

Un arbre peut se définir comme un végétal doté d’une tige ligneuse unique et atteignant une certaine hauteur. En effet, le nom d'"arbre" est théoriquement réservé aux végétaux adultes d'au moins 7 mètres de haut. Pour les sujets mesurant entre 4 et 7 mètres, on parle plutôt d’arbuste.

Les arbres se distinguent aussi des autres végétaux ligneux par leur tronc nettement individualisé (à la différence des arbrisseaux) et porteur (contrairement aux lianes ligneuses qui ont besoin d'un support pour s'élever).

Le nom de ses différentes parties

Les différentes parties d'un arbre portent des noms spécifiques, dont certains sont des mots courants et d'autres des termes plus méconnus.

Voici un petit récapitulatif de ces termes, des racines de l'arbre jusqu'à sa cime :
- les racines sont appelées radicelles quand elles sont petites ; leurs filaments forment le chevelu
- le tronc comporte plusieurs parties ; sa zone de jonction avec les racines s'appelle le collet et sa partie dépourvue de branches est appelée le fût
- les ramifications du tronc sont appelées branches et l'ensemble des branches forme le houppier (aussi connu sous le nom de couronne)
- les bourgeons se trouvent à l’extrémité de la tige ou à l’aisselle des feuilles.

Le tronc et les branches sont recouverts d'une couche de cellules mortes qui protège l'intérieur de l'arbre des variations de température, des maladies et des animaux : c'est l'écorce.

La plupart des arbres possèdent des feuilles qui leur permettent de respirer et de se nourrir par photosynthèse. Certaines espèces ont, à la place des feuilles, d'autres organes qui assurent les mêmes fonctions.

Les arbres se reproduisent grâce aux graines contenues dans leurs fruits ou grâce à des rejets. Ces rejets de souches (les cépées) ou de racines (les drageons) peuvent produire un nouvel arbre après la coupe mais ses gènes seront identiques à ceux de l'arbre parent.

La structure interne du tronc

Sous son écorce protectrice, le tronc d'un arbre recèle aussi bien des secrets.

Les principales parties d'un tronc d'arbre sont, de l’extérieur jusqu’à l’intérieur :
- l’écorce
- le phloème ou liber : zone où circule la sève élaborée issue de la photosynthèse ; elle descend jusqu’aux racines pour alimenter toutes les parties de l’arbre
- le cambium : partie vitale de l’arbre où se forment le bois et l'écorce
- l'aubier : zone où circule la sève brute principalement composée d'eau et de sels minéraux ; elle monte dans l’arbre depuis les racines jusqu’à la pointe des feuilles
- le bois de cœur : centre de l’arbre parfois appelé duramen quand il se distingue aisément de l'aubier.

La coupe du tronc révèle aussi des cernes annuels ou cernes d'accroissement. Chaque cerne représente la production de cellules de bois au cours d’une année. Il est donc possible de connaître l’âge d'un arbre en comptant ses cernes.

Plus d'information :

Tag : parties d'un arbre, différentes parties d'un arbre, les différentes parties d'un arbre, structure d'un arbre, définition arbre, tronc arbre, houppier, houppier d'un arbre, structure du tronc, structure interne arbre , Arbre, racines, feuilles, écorce, végétaux, Aubier, Bois, photosynthèse, cellules, cernes, tige, sève élaborée, cambium, arbuste, sève brute, Eau, sels minéraux, bois de cœur, duramen, cernes annuels, phloème, drageons, radicelles, houppier, bourgeons, lianes, température, arbrisseaux, ligneux, espèces, graines, fruits, ligneuses,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis