Le Tamarillo Ou Tomate En Arbre : Présentation Et Conseils De Culture

Le tamarillo ou tomate en arbre : présentation et conseils de culture

Les tomates ne poussent pas sur les arbres. Et pourtant, saviez-vous qu'il existe une plante appelée tomate en arbre ou tamarillo ? Cet arbuste, de la même famille que les tomates ordinaires, produit des fruits comestibles de la taille d'un oeuf.

Un fruit exotique à découvrir

Le tamarillo ou tomate en arbre est un arbuste originaire de la cordillère des Andes en Amérique du Sud.

Cette plante vivace, dont le nom botanique est Cyphomandra betacea ou Solanum betaceum appartient à la famille des Solanacées, la même famille que les tomates de nos jardins.

Le Tamarillo, aussi surnommé tomate de la Paz, produit des fruits comestibles de la taille d'un œuf de poule et dont la saveur acidulée rappelle la tomate, mais aussi le kiwi, la groseille à maquereau ou le fruit de la passion...

Ces fruits exotiques sont d'ailleurs communément cultivés et consommés en Équateur, en Colombie et en Nouvelle-Zélande.




Un bel arbuste ornemental

Bien qu'il soit encore méconnu des jardiniers, le tamarillo est un bel arbuste ornemental, avec son port gracieux, sa couronne évasée comme un parasol et ses fruits colorés.

Généralement trapu, cet arbuste peut tout de même atteindre quatre mètres de hauteur.

Ses feuilles sont persistantes et dégagent une odeur caractéristique

La tomate en arbre est une plante originale qui a pour principal intérêt ses fruits ovoïdes et brillants, d'un beau rouge aux reflets pourpres.

La plante porte des fruits d'août à décembre.





Comment le cultiver ?

La tomate en arbre est une espèce de culture et d'entretien faciles.

Introduite en Europe à la fin du XVIIIe siècle, cette plante a souvent été cultivée en orangerie ou en serre froide.

Si vous avez la chance d'habiter sous un climat doux (zone dite de "l'oranger"), vous pouvez installer votre tamarillo en pleine terre dans un endroit ensoleillé et abrité du vent.

Cet arbuste apprécie un sol riche et bien drainé et des arrosages copieux en été.




Partout ailleurs, cultivez-le en pot et rentrez-le dans une véranda ou un jardin d'hiver pendant la saison froide.

Vous pourrez le sortir au jardin dès que tout risque de gel sera écarté. Placez-le progressivement en plein soleil et ne négligez pas les arrosages et la fertilisation avec un engrais spécial tomate.

A noter : cet arbuste n'est pas du tout rustique, en particulier dans les première années de sa vie. Une fois bien installé, il pourra supporter de brèves gelées (de 0 à -2°C) de façon très occasionnelle. Retenez que cette plante est sensible au vent et meurt à partir de -3°C.

Sur d'autres points, cette plante est peu exigeante et ne craint pas les attaques parasitaires.

Comment faire des semis ?

Comme le tamarillo est parfois difficile à trouver en jardinerie, le moyen le plus simple de se procurer cette plante est de faire des semis.

Vous pouvez soit acheter les graines sur Internet, soit acheter des tamarillos au rayon des fruits exotiques et conserver les graines après avoir mangé les fruits.

Il est conseillé d'attendre le mois de mai ou juin et une température minimale de 24°C pour faire ce semis.




Comment consommer le fruit ?

Le tamarillo possède une chair de couleur orangé ou rouge (même s'il existe aussi une variété à chair jaune) sucrée et acidulée, avec une pointe d'amertume. 

Son goût rappelle un peu la tomate et le kiwi ou encore les groseilles à maquereau.

Ce fruit peut être consommé cru quand il est bien mûr, simplement à la cuillère, ou bien en tranches ou en quartiers...




Il sert aussi à faire des jus de fruits et de la confiture ou de la gelée.

En Amérique du Sud, il entre dans la composition de chutneys et de sauces bien pimentées.

Plus d'information :

Tag : tamarillo, tomate en arbre, tamarillo culture, tamarillo semis, tamarillo entretien, cyphomandra betacea, solanum betaceum, solanacées, arbuste, fruit exotique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis