Le Sumac De Virginie : Plantation Et Entretien

Le sumac de Virginie : plantation et entretien

Avec sa floraison estivale spectaculaire et son superbe feuillage automnal, le sumac de Virginie est l’un des plus beaux arbustes d’ornement. Voici quelques conseils pratiques pour planter et entretenir cet arbuste originaire d'Amérique du Nord.

Présentation du sumac de Virginie

Le sumac de Virginie (Rhus typhina ) est un petit arbre dioïque de la famille des Anacardiacées. Cette espèce originaire d'Amérique du Nord a été introduite en Europe en 1624. Elle est aussi appelée sumac vinaigrier, sumac amaranthe, ou sumac à queues de renard.

Cet arbuste peut mesurer entre 4 et 8 mètres. Ses grandes feuilles à bords dentés, de couleur vert foncé prennent de belles teintes flamboyantes de rouge et d'orange en automne.

Il fleurit l'été et produit des fleurs disposées en panicules verdâtres. Les fleurs mâles et les fleurs femelles apparaissent sur des pieds séparés.

Les fruits sont des drupes aplaties velues de couleur rouge. Ces fruits décoratifs, qui rappellent la fructification de l'amarante queue de renard, restent sur l’arbre jusqu’en hiver.
A noter : la variété Rhus typhina dissecta est un cultivar encore plus décoratif à folioles très découpées.

Plantation du sumac de Virginie

Le sumac de Virginie a besoin de lumière, mais il est peu exigeant quant à la qualité du sol.
Plantez-le, indifféremment au printemps ou à l’automne, dans un endroit ensoleillé.

Il se plante de préférence en sujet isolé pour profiter de son très beau port et mettre en valeur ses qualités ornementales.

A la plantation, vous pouvez mélanger votre terre de jardin avec du terreau à hauteur de 50%. Arrosez copieusement une à deux fois par semaine pour favoriser la reprise.

A noter : cet arbuste peut se multiplier par bouturage des racines à l’automne. Attention, car ces racines sont très toxiques.

Entretien du sumac de Virginie

Le sumac de Virginie est une espèce rustique qui ne demande pas d’entretien particulier.

Aucune taille n’est nécessaire. Si vous souhaitez équilibrer sa silhouette, vous pouvez toutefois le tailler à l’automne.

Attention : la sève du sumac (un latex blanc) est toxique et peut provoquer des irritations de la peau.

Cet arbuste peut aussi devenir envahissant. Pour limiter sa prolifération, supprimez les pousses qui sortent de terre au fur et à mesure.

Plus d'information :

Tag : sumac de Virginie, sumac Virginie, le sumac, arbre sumac, sumac vinaigrier, Rhus typhina, sumac de Virginie plantation, sumac de Virginie entretien, sumac de Virginie toxicité , Sumac, Virginie, arbuste, fleurs, renard, racines, Espèce, fruits, Arbre, Amérique, cultivar, toxique, folioles, lumière, Port, terreau, bouturage, latex, toxiques, sève, drupes, panicules, arbustes, dioïque, famille, Anacardiacées, Nord, Europe, 1624, vinaigrier, amaranthe, feuilles, peau,



Avis

  • un arbre tres envahissant,c'est sur :mais un tres beau bois de tournage .et pour cette raison ne pas éradiquer complétement

    22 octobre 2013

  • Vous n'y êtes pas du tout, j'en ai un depuis 3 ans et je peux vous affirme qu'il ne fait aucun drageon. Pas du tout le vinaigrier que vous mentionnez

    20 octobre 2013

  • "L'un des plus beaux"??? sans doute l'un des plus envahissants !! Quelle faute de goût, il y a des espèces bien plus jolies, naturelles et plus fragiles à préserver à tout prix: ce sumac envahit tout, étouffe les voisins notamment par drageonnage et on subit les repousses de toutes parts, des associations se créent pour lutter contre cette invasion!!! Par pitié cessez de faire de la pub à cette mode des années 50 qui a fait beaucoup de mal à nos espèces indigènes!! voyez le lien fort intéressant du Conservatoire Botanique du Nord et vous aurez toutes les alertes et explications pour vous en débarrasser et protéger les espèces naturelles de notre pays: http://www.cbnbl.org/IMG/pdf/F [...] yphina.pdf

    12 août 2013

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis