Le noisetier : plantation et entretien

Le noisetier est un arbuste décoratif grâce à sa floraison hivernale et, pour certaines variétés, grâce à son feuillage pourpre. Il produit en fin d'été des noisettes, de délicieux fruits secs qui se conservent très longtemps., par Audrey
 

Le Noisetier : Plantation Et Entretien

Le noisetier : plantation et entretien

Le noisetier est un arbuste décoratif grâce à sa floraison hivernale et, pour certaines variétés, grâce à son feuillage pourpre. Il produit en fin d'été des noisettes, de délicieux fruits secs qui se conservent très longtemps.

Présentation du noisetier

Le noisetier commun ou Corylus avellana est un arbrisseau de 3 à 8 mètres de hauteur aussi appelé "coudrier". Il est originaire d'Europe, d'Asie mineure et d'Algérie.

Ce petit arbre appartenant à la famille des Bétulacées produit un fruit comestible très apprécié, la noisette.

Description du noisetier

Le noisetier est un arbuste au feuillage caduc. Ses feuilles cordiformes sont dentées avec un sommet en pointe.

Il fleurit de janvier à mars, selon les variétés et les régions. Ses fleurs mâles, les chatons, apparaissent en plein hiver, quelques semaines avant les glomérules qui sont les fleurs femelles.

La noisette est un fruit à coque, de forme plus ou moins ovoïde, peut atteindre 3 cm de long et 2 de diamètre. Les noisettes sont généralement groupées en petites grappes de deux ou trois fruits, appelées "trochets". La cueillette s’effectue à la fin du mois d’août et en septembre, lorsque les trochets se détachent facilement des branches.

Plantation du noisetier

L'automne est la meilleure saison pour planter un noisetier.
Creusez une fosse d'environ 60 cm de côté sur autant de profondeur. Le trou de plantation doit être au moins égal au double du volume de la motte. Incorporez une fumure organique bien décomposée (et du sable si la terre est lourde).

Si le noisetier est vendu en conteneur, trempez la motte dans un bac d'eau. S'il est vendu à racines nues, coupez celles qui sont endommagées.

Placez l’arbuste dans le trou puis remplissez de terre et tassez au fur et à mesure pour qu'il n'y ait pas de poche d'air autour de la motte. Avec le surplus de terre, formez un cordon autour du pied de l'arbuste et remplissez la cuvette ainsi formée avec de l'eau.

A noter : pour obtenir une bonne fructification, il est conseillé de planter au moins deux variétés différentes pour qu'elles se pollinisent. Un noisetier isolé ne donne que peu de fruits.

Entretien du noisetier

Le noisetier accepte une exposition au soleil ou à mi-ombre et un sol ordinaire, acide ou neutre de préférence.

Rustique jusqu’à -20°C, cet arbre fruitier est sensible au balanin des noisettes et aux pucerons (puceron jaune du noisetier et puceron vert du noisetier).

La taille s’effectue en hiver, en dehors des périodes gélives et avant le démarrage de la végétation. Coupez les branches gênantes.Vous pouvez aussi pratiquer régulièrement un éclaircissage pour aérer le pied.

Plus d'information :

Tag : noisetier, noisetier arbre, le noisetier, noisetier taille, feuille noisetier, feuille de noisetier, noisetier commun, Corylus avellana , noisetier, arbuste, variétés, noisettes, noisette, fruits, fleurs, puceron, Eau, cueillette, fumure, sable, conteneur, bac, racines, Air, pollinisent, acide, Rustique, arbre fruitier, balanin, fruit à coque, chatons, pourpre, fruits secs, noisetier commun, Corylus avellana, arbrisseau, coudrier, Europe, Asie Mineure, Algérie, Arbre, famille, Bétulacées, fruit, feuilles, cordiformes, éclaircissage,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis